Publicité

Matthis Pascaud et Hugh Coltman envoutés par Dr.John sur "Cha Dooky Doo"

Par
Matthis Pascaud et Hugh Coltman
Matthis Pascaud et Hugh Coltman
- Bonze

Trois ans après le décès du musicien de La Nouvelle-Orléans, le guitariste et le crooner lui rendent hommage sur l'album "Night Trippin’" et dévoilent un clip hanté par le vaudou du sorcier des bayous.

Prodige de la guitare, le compositeur Matthis Pascaud navigue avec aisance dans l'univers du rock et du jazz pour écrire son propre discours musical que ce soit au sein de son quartet Square One ou aux côtés d'artistes comme Anne Paceo, Sophie Alour, le Wanderlust Orchestra, Marion Rampal ou Moonlight Benjamin. Il était écrit qu'il devait croiser le chemin du crooner anglais, lui aussi voyageur blues, rock et jazz dont la dernière aventure discographique, Who’s Happy ?, l'avait mené sur les terres métisses de Louisiane toujours hantées par l'œuvre du voyageur de la nuit Malcolm John “Mac” Rebennack Jr. alias Dr. John.

Les deux musiciens on décidé de célébrer le pianiste et chanteur sur l'album Night Trippin’ (Tribute to Dr. John) et dévoilent une reprise du titre Cha Dooky Doo. Un blues rugueux et mystique, tout droit sorti des bayous sur lequel le chanteur éructe ses incantations comme ensorcelé par les riffs électriques et psychédéliques du guitariste. Un premier titre illustré par la vidéo de Bonze propulsant les deux artistes dans un périple halluciné au milieu des bayous qui nous renvoie inévitablement au Down by Law de Jim Jarmusch.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour cette célébration de l'ambassadeur de la culture musicale de la Cité du Croissant, Matthis Pascaud et Hugh Coltman ont décidé d'explorer cette période fondatrice de la fin des sixties lorsque Dr. John s'appropria le folklore de La Nouvelle-Orléans pour le plonger dans une potion au groove extatique de blues, de boogie woogie, de funk, de rock, de jazz ou d'incantations vaudou psychédéliques. Inspirés par les deux premiers albums du maître, Gris-Gris et Babylon, le guitariste et le chanteur nous en offrent leur propre vision accompagnés par Christophe Panzani (saxophone ténor & clarinette basse), Karl Jannuska et Raphaël Chassin (batterie et percussions), Pierre Elgrishi (basse) ainsi que Benjamin et Nathalie Loriot aux cœurs. L'album Night Trippin’ (Tribute to Dr. John) sort le 2 septembre via Sony.

Matthis Pascaud et Hugh Coltman sont en concert:
le 17/06 Marseille Jazz des 5 Continents
le 25/06 Ferté Jazz Festival, La Ferté-sous-Jouarre
le 11/07 Jazz à Juan, Juan les Pins
le 04/08 Tempo Rives, Angers
le 27/08 Cassis Jazz Festival
le 08/09 Jazz à la Villette, Paris
le 16/09 Montlouis-sur-Loire
le 06/10 Jazz sur son 31, Toulouse

1h 16