Publicité

Mavis Staples sort l'album "Livin’ on a High Note"

Par
l'icône soul-gospel de Chicago Mavis Staples
l'icône soul-gospel de Chicago Mavis Staples
© Radio France

Sur son nouvel opus, l'icône soul-gospel de Chicago a fait appel à Nick Cave, Aloe Blacc, Benjamin Booker, Ben Harper, Justin Vernon, Valerie June...

En avril 2015, sortait "Your Good Fortune " avec Jeff Tweety (leader du groupe Wilco), sur lequel on pouvait entendre deux titres originaux écrits par le jeune Aaron Livingston alias Son Little . L'icône des mouvements des droits civiques (aux cotés de Martin Luther King) et monument vivant du chant gospel-soul vient d'annoncer la sortie de "Livin’ on a High Note " prévue le 19 février sur ANTI- Records.

Pour afficher ce contenu SoundCloud, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Sur ce nouveau monument soul, Mavis Staples  a choisi un répertoire plus positif, joyeux, moins engagé. Un hymne à la vie sur lequel la chanteuse a invité une pléiade de songwriters à lui écrire les douze titres de l'album : Neko Case, Justin Vernon, Nick Cave, Ben Harper, Tune-Yards, Aloe Blacc, Benjamin Booker, The Head and the Heart, M. Ward (qui produit l'album) et Valerie June pour le titre "High Note" en écoute ici :

Publicité

Pour afficher ce contenu SoundCloud, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

La sortie de l'album "Livin’ on a High Note" sera accompagnée par la diffusion sur la chaîne HBO, le 29 février, du documentaire "Mavis! " réalisé par Jessica Edwards et relatant le destin hors norme de l'artiste Stax :

Mavis Staples fait partie de ces artistes qui ont fait la musique populaire américaine. Née en 1939 à Chicago, la cadette de la fratrie Staples va longtemps chanter le gospel puis ce mélange de soul, de country, de blues et de R&B aux cotés de The Staples Singer emmené par le père Roebuck « Pops » Staples. Le groupe actif de 1948 à 1994 connait le succès dans les années 60 et 70 avec des titres comme de "I'll Take You There", "Respect Yourself", "The Weight" ou "Let's Do It Again". C'est l'époque de la défense des droits civiques aux Etats-Unis, Mavis Staples y sera très active aux côtés de son ami Martin Luther King dont elle fera la première partie des discours.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Tracklisting de "Livin’ on a High Note" :