Publicité

Nana Adjoa dévoile un nouveau clip politique avec "National Song"

Par
Nana Adjoa - Photo de Latoya Van Der Meeren
Nana Adjoa - Photo de Latoya Van Der Meeren

La jeune chanteuse néerlandaise de néo-soul aborde dans son nouvel album les thèmes de l'identité, de l'amour et de notre société globale moderne, tout en rendant hommage à ses racines ghanéennes.

Les chansons, teintées de soul, d’indie, de dream pop et de trip hop de la chanteuse auteure-compositrice et multi-instrumentiste Nana Adjoa sont habitées par les questions d'identité. Avec Big Dreaming Ants, elle témoigne de l'évolution des mentalités à une époque de grand changement et questionne le sentiment d'appartenance à une nation. Le clip National Song réalisé par Robbert Doelwijt Jr explore ainsi la notion de néo-nationalisme. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Chaque fois que l'on chante le traditionnel hymne national, cela me semble un moment de doute entre le passé et le futur.

Publicité

Elle poursuit: "Nos «nations» et nos frontières ne sont plus ce qu'elles étaient autrefois à cause de tant de changements différents et rapides dans ce qui était autrefois nos petits mondes. (...) Certains pays n'ont même pas de paroles dans leur hymne parce qu'il y a déjà eu une histoire de crises d'identité au sein même de la nation. Certains pays n'ont pas une, mais deux chansons nationales, et d'autres ne sont pas dans la langue maternelle ". 

Dans No Room, Nana Adjoa interroge le concept des mondanités, des conversations anodines, «le bruit que quelqu'un fait quand il vous parle sans vraiment rien dire» :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

La musique de Nana Adjoa dégage une impression de douceur alors que l’instrumentation complexe et les textures sonores luxuriantes nous emmènent dans des contrées plus imaginaires. Le titre Big Dreaming Ants s'inspire d'une phrase de la dernière chanson de l'album I Want To Change, où elle chante "Big dreaming, little ants, It's just, who we are" ("des petites fourmis qui rêvons en grand, c’est juste ce que nous sommes"). 

Big Dreaming Ants paraît le 24 septembre chez Bloomer Records.

Big Dreaming Ants - Nana Adjoa
Big Dreaming Ants - Nana Adjoa

À écouter aussi : Douceur et tremblements pour Sylvan Esso

À écouter aussi : « Air Forces », nouvelle promesse de Mustafa Ahmed

À écouter aussi : David Neerman dévoile le bouleversant "House with No Mirror"