Publicité

"One People One World" nouveau cri afrobeat de Femi Kuti

Par
Femi Kuti © attitude-net.com
Femi Kuti © attitude-net.com
© Radio France

L'artiste nigérian continue le combat avec un dixième album attendu en février et marqué par un retour à ses racines africaines.

"Le mouvement Afrobeat est de plus en plus fort. De plus en plus de gens sont au courant de ce que mon père, Fela Kuti, faisait et pourquoi il se battait. Nous devons continuer à nous battre pour une société plus juste. " Depuis qu'il a quitté le groupe de son père dans les années 80, Femi Kuti n'a eu de cesse de perpétuer l'héritage afrobeat en proposant une version contemporaine de cette musique de combat pour la justice et la liberté. Avec son groupe Positive Force, fondé en 1986, l'ainé de la fratrie s'apprête à sortir son dixième album One People One World le 23 février via le label Knitting Factory. Un album enregistré en grande partie à Lagos, qui voit le nigérian revenir aux racines africaines de la musique, avec des notes de reggae, de highlife, de soul, de R&B et d'autres saveurs africaines, caribéennes et afro-américaines. Le multi-instrumentiste vient de dévoiler un premier titre, véritable plaidoyer dansant pour l'unité mondiale:

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Comme l'Afrique elle-même, l'Afrobeat a des possibilités infinies dans sa structure. Comme nous jouons en live au Shrine, les chansons évoluent, absorbant l'énergie du public. C'est comme peindre, avec les teintes changeantes et les tons des danseurs qui colorent la musique. Quand nous l'emmenons en studio, vous entendez toutes ces influences bouger ensemble. _Femi Kuti _

Publicité

Sur ce titre One People One World, le chant du le Porte-parole de l'UNICEF pour la défense des droits des enfants, danse aux sons des cuivres rutilants, de la guitare soukous ondulante d'Awomolo Opeyemi, la ligne de basse reggae d'Andrew Aghedo ou la batterie crépitant d'Ayodele Alaba. Son fils, Omorinmade Anikulapo - Kuti oeuvre sur l'album au piano et à la basse, l'afrobeat des Kuti a donc de beaux jours devant elle.

Tracklisting de l'album:

  1. “Africa Will Be Great Again”
  2. “Best To Live on the Good Side”
  3. “One People One World”
  4. “Na Their Way Be That”
  5. “How Many”
  6. “Evil People”
  7. “Equal Opportunity”
  8. “E Get As E Be”
  9. “Corruption Na Stealing”
  10. “Dem Don Come Again”
  11. “Dem Militarize Democracy”
  12. “The Way Our Lives Go (Rise and Shine)”
À LIRE AUSSI : Day by day
À LIRE AUSSI : Fela Is The Future