"Passarinho", le chant pour la planète de João Selva

Publicité

"Passarinho", le chant pour la planète de João Selva

Par
João Selva
João Selva
- JP Gimenez

Le songwriter brésilien annonce un nouvel album avec une chanson poétique au groove sensuel illustrée par une vidéo à découvrir en avant-première.

Après son odyssée musicale post-tropicaliste Navegar, le songwriter carioca livrait au printemps un EP en forme de bande originale festive de la chute de Bolsonaro. Un militantisme poétique et dansant que João Selva poursuit aujourd'hui avec ce premier titre Passarinho annonçant un nouvel album du même nom. Dans sa nouvelle chanson le plus lyonnais des Brésiliens évoque l’effondrement environnemental de la Terre et la perte dévastatrice de la biodiversité en utilisant l’imaginaire populaire du petit oiseau dans la culture du nordeste brésilien. Un air de forró au groove langoureux illustré par l'art naïf et fantastique de l’émouvante vidéo en stop motion réalisée par Peter Themoon.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

João Selva retrouve ici son complice multi-instrumentiste et producteur Bruno Patchworks pour partager sa poésie solaire sur des orchestrations luxuriantes où les mots dansent sur un groove latin jazz sensuel sublimé par les arrangements de cuivres et de cordes. Le troubadour d’Ipanema multiplie dans son nouvel album, attendu l'an prochain, les influences musicales et culturelles guidant son cocktail tropicaliste vers de nouvelles vibrations du semba angolais au funaná capverdien, en passant par le zouk caribéen ou la rumba congolaise.

Publicité

João Selva est en concert :
le 23 mars à Paris au New Morning
le 29 mars à Lyon au Transbordeur

Spéciales FIP
24 min