Publicité

Piers Faccini dévoile l'inédit "The Damned and the Saved"

Par
Piers Faccini - Photo Julien Mignot
Piers Faccini - Photo Julien Mignot
- Julien Mignot

Le songwriter choisit la lumière aux ténèbres dans un poème de folk métisse tiré des sessions de son dernier album "Shapes of the Fall".

Amoureux du son et des musiques roots éloignées de sa culture anglo-saxonne, Piers Faccini se définit comme "un étudiant permanent des musiques traditionnelles du monde" et écrit sa poésie folk universelle au gré de rencontres et de dialogues avec des musiciens gnawa, des pouilles, américains, écossais, de La Réunion ou du flamenco. Pour son prochain projet, le poète folk nomade nous a confié l'été dernier qu'il comptait s'inspirer de son mas du XIIIème siècle et de la nature du parc national des Cévennes dans lequel il est installé depuis vingt ans. En attendant, l'artiste partage avec nous le titre The Damned and the Saved, un nouveau chant de la terre extrait des sessions d'enregistrement de son dernier album Shapes of the Fall.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Piers Faccini y chante la lumière et l'espoir dans un contexte d'effondrement de la biodiversité et du dérèglement climatique sur des rythmes traditionnels de transe de guérison méditerranéens et nord-africains joués au guembri et à l'aouisha par les frères algériens Karim et Malik Ziad, ainsi que des instruments percussifs, le kayamb et les koulins, emblématiques de la musique de transe de l'île de La Réunion, joués par Oriane Lacaille, qui prête également sa voix mélancolique aux chœurs entraînants.

Publicité

À lire aussi : Rencontre avec Piers Faccini au Festival de Thau

Piers Faccini est en tournée et en concert le 16 février à la Cigale à Paris
Retrouvez toutes ses dates de concert ▶

À réécouter : Concert live : FIP fête la Musique aux Arènes de Lutèce

À lire aussi : Les précieux chants de la Terre de Piers Faccini

À réécouter : Le duo Bonbon Vodou présente son nouvel album "Cimetière Créole"