Bruce Springsteen - Invictus Games 2017 à Toronto - photo de Chris Jackson/Getty ©Autre
Bruce Springsteen - Invictus Games 2017 à Toronto - photo de Chris Jackson/Getty ©Autre
Bruce Springsteen - Invictus Games 2017 à Toronto - photo de Chris Jackson/Getty ©Autre
Publicité
Résumé

La légende du rock, dans le collimateur de FIP, 2 heures durant.

En savoir plus

Fip propose un voyage musical et mélange les styles pour emmener l’auditeur sur les traces d’un artiste, à la découverte d’une ville ou d’un style musical. chaque mardi, la vie sera Magnifip ! Une émission animée par Frédérique Labussière et réalisée par Massimo Bellini.

Mardi 3 avril Bruce Springsteen est à l'honneur. De 20h à 22h, C'est Magnifip se consacre à la vie et à l'oeuvre de ce songwriter d'exception et humaniste, sur une programmation musicale de Thomas Curbillon.

Publicité

" Mes chansons ont toutes pour sujet l’identité américaine, votre propre identité et les masques derrière les masques derrière les masques, autant pour votre pays que pour vous-même. " _B. Springsteen - Extrait article 2017 du magazine The Rolling Stones _

Après deux premiers albums, qui ne rencontrent pas le succès espéré, *Born To Run * (1975) permet au E-Street Band formé avec le guitariste Steve Van Zandt, le saxophoniste Clarence Clemons, le pianiste Roy Bittan, le claviériste Danny Federici, le batteur Max Weinberg et le bassiste Garry Tallent, de connaître une remarquable popularité et particulièrement son titre éponyme devenu incontournable :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

C'est le double-album The River, enregistré sur un an entre 1979 et 1980, produit par Jon Landau, Steve Van Zandt et lui-même qui hisse Bruce Springsteen aux premiers rangs des charts (cinq fois disque de platine aux États-Unis et double-disque d’or en France) avec notamment Point Blank, The River * et le titre Hungry Heart * inspirée par une chanson de Hank Williams, qui passait en boucle dans toutes les radios*.* De la nostalgie à la gaieté et à l'insouciance, du rock à la pop, le boss se livre cash et avec toutes ses facettes : "J'ai essayé d'accepter cette idée que le monde est un paradoxe et que c'est comme ça, vous savez " confie Bruce à Creem en 1981.

En 1984 arrive la bombe *Born in the USA. * La chanson qui dénonçait la guerre du Viêt Nam fut mal comprise et considérée à tort comme un hymne patriote par une partie du public alors qu'elle dénonçait le sort des vétérans qui, de retour à la maison, étaient abandonnés par un gouvernement incapable de les aider. Ronald Reagan l'a même détourné lors de sa campagne pour sa réélection. C'est ce titre peaufiné en studio durant de longs mois, qui a fait de Bruce Springsteen une star planétaire :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

En 2016, Bruce Springsteen éditait son autobiographie Born tu run sur laquelle il travaillait en secret depuis 2009 et très exactement depuis l'expérience grisante de son concert avec le E Street Band à la mi-temps du Super Bowl. Le titre fait écho à sa chanson de 1975 qui l'a précipité dans la gloire.
Il évoque son enfance à Freehold, dans le New Jersey, dans une famille ouvrière modeste, auprès d'une mère d'origine italienne qui l'a élevé dans la religion catholique et d'un père néerlandais, miné par la dépression. Il relate ses débuts dans les bars d'Asbury Park, ses différentes formations avec lesquelles il parcoure la côte Est des États-Unis. Il parle bien sûr de l'expérience Steel Mill avec Vini Lopez, Steve Van Zandt et Danny Frederici qui formaient le socle de ce qui fut le Bruce Springsteen band avant d'être le E Street Band. Sans artifices, il raconte ses joies et ses démons. Un livre intense qui démontre que la musique fut sa bouée de secours et le succès, sa joie et son enfer.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Depuis son concert à la Maison Blanche en janvier 2017, un cadeau de Barack Obama à son équipe avant de quitter la présidence, Bruce Springsteen a pris le goût de se produire seul sur scène avec guitares et piano. A 68 ans, il est en concert à Broadway depuis le mois d'octobre 2017, 4 à 5 fois par semaine au Walter Kerr Theatre et joue les prolongations jusqu'au 15 décembre 2018.

2h 00
À LIRE AUSSI : Fip l’aime Pop
1h 57
Références

Programmation musicale

  • 19h56
    Comment te dire adieu
    Comment te dire adieu
    Camille Bertault
    Comment te dire adieu

    Serge Gainsbourg

    Album Pas de géant (2017)
    Label OKEH / SONY MUSIC
  • 20h01
    THUNDER ROAD
    THUNDER ROAD
    BRUCE SPRINGSTEEN
    THUNDER ROAD

    , THE E STREET BAND,

    Album LIVE 1975 1985 (1975)
    Label CBS
  • 20h06
    Born to run
    Born to run
    Bruce Springsteen
    Born to run
    Album The essential Bruce Springsteen (1975)
    Label COLUMBIA
  • 20h11
    Badlands
    Badlands
    Bruce Springsteen
    Badlands
    Album Greatest hits (1975 à 1995) (1978)
    Label COLUMBIA
  • 20h15
    FACTORY
    FACTORY
    BRUCE SPRINGSTEEN
    FACTORY

    Album BRUCE SPRINGSTEEN : DARKNESS ON THE EDGE OF TOWN (1978)
    Label CBS
  • 20h17
    New york city serenade
    New york city serenade
    Bruce Springsteen
    New york city serenade
    Album Springsteen : The wild, the innocent & the e-street shuffle (1973)
    Label COLUMBIA
  • 20h18
    MARY QUEEN OF ARKANSAS
    MARY QUEEN OF ARKANSAS
    BRUCE SPRINGSTEEN
    MARY QUEEN OF ARKANSAS

    , SPRINGSTEEN

    Album TRACKS/COFFRET DE 4CD (1972)
    Label COLUMBIA
  • 20h22
    It's hard to be a saint in the city
    It's hard to be a saint in the city
    Bruce Springsteen
    It's hard to be a saint in the city
    Album Greetings from Asbury Park, N.J. (1972)
    Label CBS
  • 20h26
    4TH OF JULY ASBURY PARK (SANDY)
    4TH OF JULY ASBURY PARK (SANDY)
    BRUCE SPRINGSTEEN
    4TH OF JULY ASBURY PARK (SANDY)

    Album Chapter and verse (1973)
    Label COLUMBIA
  • 20h31
    STOLEN CAR
    STOLEN CAR
    BRUCE SPRINGSTEEN
    STOLEN CAR

    ,

    Album The river (1980)
    Label CBS