©  ©Radio France
© ©Radio France
© ©Radio France
Publicité
Résumé

Mercredi 21 septembre à 20h, FIP vous invite à une nouvelle virée musicale et cinématographique avec le compositeur Vladimir Cosma qui fête ses 50 ans de carrière.

En savoir plus

FIP met le cinéma sur écoute et invite les auditeurs à une balade dans l’imaginaire musical d’un cinéaste, d’un genre ou d’un compositeur de BO. En explorant les partitions d’un cinéma sensible au son et aux vibrations, FIP propose un puzzle impressionniste jouant sur l’émotion et les sensations.

Ses musiques de films font partie de la mémoire collective populaire, en 50 ans de carrière Vladimir Cosma  en a composé plus de 300. Cette année le compositeur et chef d'orchestre fête ses 50 ans de carrière avec une tournée qui commence le 9 octobre au Palais des Congrès à Paris. Mercredi 21 septembre à 20h, FIP vous plonge dans l'univers musical éclectique de l'artiste. Une émission présentée par Susana Poveda, réalisée par Denis Soula et mise en musique par Armand Pirrone.

Publicité

Pour afficher ce contenu SoundCloud, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Né en 1940 à Bucarest dans une famille de musiciens, Vladimir Cosma étudie le violon et la composition au conservatoire National de sa ville natale. Il arrive à Paris en 1963 et continue d'étudier aux côtés de Nadia Boulanger. Il y développe très vite une passion pour le jazz et autres musiques populaires. Il développe ses talents d'arrangeur aux côtés de Michel Legrand dont il est l'assistant (Les Demoiselles de Rochefort ). En 1967, ce dernier le présente à Yves Robert qui cherche un compositeur pour son film Alexandre le bienheureux.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Si sa consécration commerciale a été la musique de La Boum  avec ses vingt-sept millions de disques vendus, le cinéma français lui doit ses meilleures musiques avec des incontournables comme Rabbi Jacob, Diva, Un éléphant ça trompe énormément, Le Grand blond avec une chaussure noire, Le Bal, Dupont Lajoie, La Gloire de mon père, Le Dîner de cons

Avec son art subtil de la mélodie, Vladimir Cosma est vite devenu incontournable pour des réalisateurs tel que Yves Robert, Gérard Oury, Francis Veber, Claude Pinoteau, Claude Zidi, Ettore Scola, Yves Boisset ou Jean-Pierre Mocky. L'artiste, qui compose jusqu'à douze bande originales par an, puise aussi son inspiration dans le jazz, la pop et les musiques du monde. Il a écrit notamment pour les musiciens Chet Baker, Toots Thielemans , Don Byas, Stéphane Grappelli, Jean-Luc Ponty, Philip Catherine, Pepper Adams, Nana Mouskouri, Diane Dufresne, Herbert Léonard ou encore George Zamfir.

La bonne musique de film, c'est la bonne musique tout court. Elle se doit d'être populaire et savante. Vladimir Cosma

Vladimir Cosma est en concert :
 le 9/10 au Palais des Congrès à Paris
 le 7/02 à la Patinoire de Bordeaux
 le 8/02 au Zénith de Toulouse
 le 10/02 à l'Amphithéâtre de Lyon
 le 11/02 au Zénith de Rouen
 le 14/02 au Zénith de Lille
 le 15/02 au Zénith de Strasbourg
 le 16/02 au Zénith de Dijon
 le 17/02 au Zénith de Nantes

1h 59
2h 00
2h 01
Références