Jane Fonda au Festival Lumière / Sylvain Lefevre/Getty ©Autre
Jane Fonda au Festival Lumière / Sylvain Lefevre/Getty ©Autre
Jane Fonda au Festival Lumière / Sylvain Lefevre/Getty ©Autre
Publicité
Résumé

Dimanche 28 octobre, Certains l'aiment Fip vous invite à une séance musicale dans la filmographie de l'actrice militante.

En savoir plus

Cette année Certains l'aiment Fip prend ses quartiers tous les dimanches à 20h. FIP met le cinéma sur écoute et invite les auditeurs à une balade dans l’imaginaire musical d’un cinéaste, d’un genre ou d’un compositeur de BO. Une émission présentée par Susana Poveda et réalisée par Denis Soula avec une sélection musicale de Pierre François.

Après avoir été célébré en juin au Festival de Cannes, l'actrice militante vient de recevoir le 10e Prix Lumière des mains de Costa-Gavras. Jane Fonda est aussi invitée à Paris dans le cadre d'une rétrospective de ses films par la Cinémathèque française du 22 octobre au 5 novembre. icône et antistar farouchement libre qui ne voulait pas devenir actrice et n'aimait pas son corps. Jane Fonda est devenue un sex-symbol et une égérie du fitness avant de recevoir deux oscars, de produire ses films et de consacrer sa vie à la paix, à l'écologie et surtout à la cause féministe.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Son militantisme est né à Paris pendant mai 68, avant de tourner Barbarella sous la direction de son mari Roger Vadim , un film erotico SF kitschissime. Au même moment elle fréquente Simone Signoret qui l'emmène à des manifestations où l'on pouvait croiser Beauvoir et Sartre. A son retour aux Etats-Unis, elle devient l'une des icônes de la contre-culture, notamment en rendant visite aux nord-vietnamiens comme elle défendra les afro-américains puis les amérindiens. Jane Fonda fût haï par une partie de la population américaine et blacklistée pourtant ses engagements et cette liberté de penser ont toute sa vie été un moteur.

"Mon militantisme m’a permis aussi de devenir une meilleure actrice. La plupart des acteurs vivent dans des milieux fermés, ils ne se renouvellent pas, les militants se mélangent davantage. " Jane Fonda

De 1960 à aujourd'hui, jane Fonda a joué dans plus de 50 films, sous la direction de d'Edward Dmytryk, Elliot Silverstein, Arthur Penn, Otto Preminger, Sydney Pollack, Alan J. Pakula, Godard, Fred Zinnemann, James Bridges, Sidney Lumet, Lee Daniels ou Bill Holderman. Loin de ses rôles d'ingénue du début, l'actrice a brillé par quelques rôles puissants obtenant sept nominations aux oscars et deux statuettes pour Klute (1971) et Le Retour (1978).

Dimanche 28 octobre, Certains l'aiment Fip vous invite à une séance musicale dans la filmographie de Jane Fonda de Tall Story (1960) à Sunday in New York (1963), de Cat Ballou (1965) à Barefoot in the Park (1967), en passant par Barbarella (1968) sur une musique de Bob Crewe et Charles Fox, On achève bien les chevaux (1969) sur une musique de John Green, Klute (1971) et la musique de Michael Small, Julia (1977) avec Georges Delerue....

1h 54
1h 57
1h 02
Références

Programmation musicale

  • 20h04
    Barefoot in the park
    Barefoot in the park
    Andre Kostelanetz
    Barefoot in the park

    Neal Hefti, Johnny Mercer

    Album The Kostlanetz sound of today / Today's greatest movie hits (1967)
    Label COLLECTABLES RECORDS (COL-CD-7601)
  • 20h06
    Sunday in New York
    Sunday in New York
    Mel Torme
    Sunday in New York

    Peter Nero, Carol Coast

    Album Songs of New York (1963)
    Label ATLANTIC
  • 20h09
    Tall Story
    Tall Story
    Bobby Darin
    Tall Story
    Album Clementine / Tall Story (Mono Version) (2014)
    Label BNF COLLECTION
  • 20h11
    It's a great big town
    It's a great big town
    ANDRE PREVIN & HIS PALS
    It's a great big town

    Album Pal Joey (1957)
    Label CONTEMPORARY RECORDS
  • 20h14
    Les félins : Just call me love bird (feat. Peggy Lee)
    Les félins : Just call me love bird (feat. Peggy Lee)
    Lalo Schifrin (Compositeur, Chef d'orchestre)
    Les félins : Just call me love bird (feat. Peggy Lee)

    Peggy Lee (Voix)

    Album The sound of Lalo Schifrin (2016)
    Label Decca Records (5373662)
  • 20h16
    SCHIFRIN Les félins : Thème principal
    SCHIFRIN Les félins : Thème principal
    LALO SCHIFRIN (Compositeur)
    SCHIFRIN Les félins : Thème principal

    ,

    Album BOF / Les félins
    Label Universal (982 458 8)
  • 20h21
    Rocket man (I think it's going to be a long, long time)
    Rocket man (I think it's going to be a long, long time)
    Elton John
    Rocket man (I think it's going to be a long, long time)

    E.John, Bernie Taupin

    Album Honky chateau (1972)
    Label DJM
  • 20h35
    ON GOLDEN POND
    ON GOLDEN POND
    DAVE GRUSIN
    ON GOLDEN POND

    , DIVERS

    Album COLLECTION (1989)
    Label ARISTA GRP
  • 20h42
    BOOKENDS THEME
    BOOKENDS THEME
    SIMON & GARFUNKEL
    BOOKENDS THEME

    Album Bookends (1968)
    Label CBS
  • 20h55
    ORPHAN GIRL
    ORPHAN GIRL
    GILLIAN WELCH
    ORPHAN GIRL

    Album BEYOND NASHVILLE (2001)
    Label MANTECA