Jean-Pierre Léaud en 1968 dans Baisers Volés - Photo RDB/ullstein bild via Getty Images
Jean-Pierre Léaud en 1968 dans Baisers Volés - Photo RDB/ullstein bild via Getty Images
Jean-Pierre Léaud en 1968 dans Baisers Volés - Photo RDB/ullstein bild via Getty Images
Publicité
Résumé

À l’occasion de l’anniversaire de l’acteur légendaire de Truffaut, Godard, Eustache et Rivette, on plonge dans l'univers de ses rôles.

En savoir plus

FIP met le cinéma sur écoute et invite les auditeurs à une balade dans l’imaginaire musical d’un cinéaste, d’un genre ou d’un compositeur de musique de films. Une émission animée par Susana Poveda, mise en musique par Florent Beauvallet et réalisée par Denis Soula. 

Enfant de la balle, Jean-Pierre Léaud fait ses débuts sur un plateau de cinéma dans un film de cape et d'épée, La Tour, prends garde ! (1957). À cette époque, François Truffaut écrit dans Arts et Les Cahiers du cinéma. En 1978 Il fait passer une annonce dans France-Soir pour dénicher les jeunes acteurs de son premier long-métrage Les 400 coups. Sur plusieurs centaines de candidats, Jean-Pierre Léaud s'impose nettement lors des auditions. En endossant le rôle du personnage principal ce dernier  devient l'alter ego du réalisateur et le héros de la saga qui filmera ensuite trois étapes de la vie d’Antoine Doinel en couple avec Christine Darbon (Claude Jade), dans Baisers volés (1968), Domicile conjugal (1970) et L'Amour en fuite (1979). 

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Grâce à Truffaut, Jean-Pierre Léaud fait la connaissance d'autres cinéastes de la Nouvelle Vague. Avec Jean-Luc Godard il tourne dans Pierrot le fou (1965), Made in USA (1966), Masculin féminin (1966), Alphaville (1966), Week end (1967), La Chinoise (1967), Le Gai Savoir (1968) et Détective (1985).

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

J’ai été son assistant sur plusieurs films. La femme mariée, Pierrot le fou… Il s’est pris de  sympathie pour moi, le petit garçon des 400 coups. Après Pierrot le fou, il a décidé de faire ce qu’il appelait ‘’le plus petit film du monde’’ :  « Masculin-féminin ». Alors je suis passé devant sa caméra et à c’est à  ce moment-là que j’ai repris le métier d’acteur… - ITV France Culture

Du 21 mai au 11 juillet 1972, il tourne avec Jean Eustache dans La maman et la putain aux côtés de Bernadette Laffont et Françoise Lebrun. La musique est celle que les personnages écoutent dans le film. Les Amants de Paris chanté par Édith Piaf, Falling in love again de Marlene Dietrich ou encore Tout simplement de Paul Delmet, chanté par Veronika. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

En 1973 il revient à Cannes ( interviewé par Pierre Tchernia) pour le film d'Eustache et celui de Truffaut, La nuit américaine, dont la musique est signée par le compositeur  Georges Delerue qui décrit Truffaut comme « un passionné des musiques de films ».  On se souvient notamment du Grand choral, composition originale en forme de concerto pour trompette, repris ici par l'Orchestre philharmonique de Radio France dirigé par Bruno Fontaine : 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Dans les années 80 il tourne avec Godard, Raul  Ruiz, Benoît Jacquot, Catherine Breillat, Agnès Varda, Pierre Garnier- Deferre mais la mort de François Truffaut en 1984 a marqué la fin d'une époque pour l'acteur. Il renoue avec le succès avec le film J'ai engagé un tueur (1990) d'Aki Kaurismäki qui scrute la vie d’un homme désespéré :

Puis il est dirigé par de jeunes réalisateurs dans Paris s'éveille et Irma Vep d'Olivier Assayas et dans le film Pour rire ! (1996) de Lucas Belvaux primé au Festival international du film de Thessalonique pour le meilleur scénario. Jean-Pierre Léaud reçoit, quand à lui, le prix du meilleur acteur. Lucas Belvaux, pour qui le désir de cinéma passe par la musique et en particulier par le jazz, a collaboré sur ce film et plusieurs autres, avec le compositeur et contrebassiste Ricardo del Fra.

Quand j'ai pensé à la musique de Pour rire, je me suis souvenu de la passion de Riccardo pour le cinéma et pour les compositeurs comme Toru Takemitsu ou Antoine Duhamel. Ce qui m'intéresse, c'est son goût pour l'harmonie, les couleurs musicales.

Dans les années 2000 Jean-Pierre Léaud joue dans J'ai vu tuer Ben Barka de Serge Le Peron ou dans Le Pornographe du réalisateur-musicien Bertrand Bonello, fondateur du Laurie Markovitch, en compagnie de Mirwais. Léaud y incarne génialement Jacques Laurent qui fait de la pornographie son métier.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

À 72 ans, Jean-Pierre Léaud, sublime dans La mort de Louis XIV d’Albert Serra, recevait enfin une Palme d’or d’honneur. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

1h 00
Références

Programmation musicale

  • 19h55
    Slow Loris
    Slow Loris
    Dinosaur
    Slow Loris

    Elliot Galvin, Conor Chaplin, Corrie Dick, Laura Jurd

    Album To the earth (2020)
    Label EDITION RECORDS
  • 20h03
    Get misunderstood
    Get misunderstood
    TROUBLEMAKERS
    Get misunderstood

    Album Millenium jazz vol. 2 (2001)
    Label UCMG
  • 20h07
    Les 400 Coups : Générique et car de police
    Les 400 Coups : Générique et car de police
    Jean Constantin (Compositeur)
    Les 400 Coups : Générique et car de police
    Album Musiques des films de François Truffaut
    Label Milan (887790)
  • 20h10
    Au pays des merveilles de Juliet
    Au pays des merveilles de Juliet
    Yves Simon
    Au pays des merveilles de Juliet

    Y.Simon

    Album Autoportrait (1973)
    Label RCA
  • 20h13
    L'amour en fuite : Thème musical
    L'amour en fuite : Thème musical
    Delerue Georges
    L'amour en fuite : Thème musical

    Georges Delerue (Chef d'orchestre)

    Album François Truffaut - Georges Delerue : Musiques de films (1979)
    Label MILAN
  • 20h18
    Masculin féminin : Si tu gagnes au flipper
    Masculin féminin : Si tu gagnes au flipper
    CHANTAL GOYA
    Masculin féminin : Si tu gagnes au flipper

    Album BOF / Masculin féminin
    Label RCA
  • 20h24
    Le grand café
    Le grand café
    CHARLES TRENET
    Le grand café

    Album Chansons de bastringue / Cafés de chez nous / Vol. 2
  • 20h33
    Burning lights
    Burning lights
    Joe Strummer
    Burning lights
    Album Jukebox : Music in the films of Aki Kaurismaki (1990)
    Label JOHANNA KUSTANNUS
  • 20h38
    Pour tout l'or du monde
    Pour tout l'or du monde
    MOULOUDJI
    Pour tout l'or du monde

    Album "" 36 grands succès ""
    Label VOGUE
  • 20h44
    Paris 1919
    Paris 1919
    John Cale
    Paris 1919

    Cale

    Album Paris 1919 (1973)
    Label WMD