Al Jarreau à Londres en 2011 / Roberta Parki / Getty
Al Jarreau à Londres en 2011 / Roberta Parki / Getty
Al Jarreau à Londres en 2011 / Roberta Parki / Getty ©Radio France
Al Jarreau à Londres en 2011 / Roberta Parki / Getty ©Radio France
Al Jarreau à Londres en 2011 / Roberta Parki / Getty ©Radio France
Publicité
Résumé

Quelques jours après la disparition du chanteur, FIP lui rend hommage en diffusant un concert mémorable enregistré en Suisse.

En savoir plus

Pendant près d'un demi-siècle, l'artiste a mis sa voix du bonheur au service d'une musique élégante et sans barrière. Vocaliste virtuose, aussi généreux que son éternel sourire, Al Jarreau a profondémment marqué la musique populaire du XXème siècle avec sa parfaite maîtrise du rythme et des percussions vocales. Avec sa voix grave allant jusqu'aux aigus, l'artiste passait avec le même naturel d'un répertoire jazz à des romances pop, de purs bijoux soul-funk à des succès commerciaux ou des classiques brésiliens. Il a été le seul chanteur à avoir remporté sept Grammy Awards dans trois catégories différentes (jazz, pop, rhythm and blues). Après avoir arrêté la scène pour cause d'épuisement, l'artiste s'est éteint le 12 février à Los Angeles, il avait 76 ans.

**A lire aussi : ** Al Jarreau, une grande voix s'est éteinte

Publicité

Al Jarreau a fait swinger et chanter la programmation du Montreux Jazz Festival pendant 40 ans. Pour lui rendre hommage, FIP a décidé de diffuser son concert de 2006 au festival suisse. Il était accompagné alors du batteur Mark Simmons, du guitariste Ross Bolton, du saxophoniste Turano Joseph, du bassiste Chris Walker et du claviériste Larry Williams. 2006 était aussi l'année de la sortie de son album Givin' It Up avec George Benson, qu'il présenta l'année suivante à montreux.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

À LIRE AUSSI : Al Jarreau, une grande voix s'est éteinte

Références