Paul Bergen/Redferns/Getty  ©Radio France
Paul Bergen/Redferns/Getty ©Radio France
Paul Bergen/Redferns/Getty ©Radio France
Publicité
Résumé

Jeudi à 20h, Live à Fip combinera blues, funk et disco, avec la diffusion d’un concert du chanteur et guitariste américain.

En savoir plus

Toute la musique vivante de FIP. Les plus grands artistes live en studio, en public en session privée ou sur des festivals se savourent chaque jeudi à 20h. Une émission présentée par Stéphanie Daniel et réalisée par Joël Lemaréchal.

C’est avec le morceau de blues Space Guitar, en 1954, que Johnny "Guitar" Watson s’est propulsé sur le devant de la scène aux Etats-Unis. Les cordes pincées à une vitesse fulgurante sur des effets de réverb constituaient une petite révolution musicale dans les années 50. Plus tard, dans les années 70, l’artiste se tourne vers des genres devenus à la mode tels que le funk et la disco, tout en préservant son âme de bluesman. Ce mélange des genres, on le retrouve dans le concert de Hambourg en 1976, mais aussi dans celui de Panama City, en Floride, en 1990, qui tous deux occuperont la première partie de l’émission.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

La deuxième partie, elle, ne sera pas moins funk, avec un live du groupe Bootsy’s Rubber Band à Oklahoma en 1976. Bootsy’s Rubber Band, c’est le nom du groupe créé par le bassiste Bootsy Collins, aussi membre du groupe Parliament à cette époque. Un musicien qui a marqué l’histoire du funk, en partie grâce à ce concert emblématique.

Photo par Jeff Hahne/Getty Images
Photo par Jeff Hahne/Getty Images
© Radio France
1h 59
Références