Flora Hibberd / Photo Victor Claass
Flora Hibberd / Photo Victor Claass
Flora Hibberd / Photo Victor Claass
Publicité
Résumé

Un podcast qui tend l’oreille et le micro aux musiciennes, compositrices et interprètes de la scène internationale actuelle. Troisième épisode avec Flora Hibberd & Anna Henrotte-Bois.

En savoir plus

Un podcast de June Loper, avec Nicolas Delmas à la prise de son et Laurent Vitre au mixage.

En 2021, la musique continue de figurer parmi les domaines les moins égalitaires. C’est pourquoi FIP prête une écoute particulière et attentive aux jeunes artistes de la scène émergente, invitées à partager leurs réflexions sur le paysage musical contemporain et la place qu’elles y occupent. Pink Note, c'est huit entretiens où se livre la parole intime des premières concernées, suivis de sessions live pour celles et ceux en manque de concerts. 

Publicité

Rencontre avec Flora Hibberd, autrice-compositrice londonienne et Anna Henrotte-Bois dessinatrice de portraits de musiciennes folk oubliées des années 1960-1970. Dans son journal, Karen Dalton a écrit : “Use the time to create a new mythology” (utilise le temps pour composer une nouvelle mythologie), une vision panoramique. Elargit, spécifie, peint, dessine une vision plus grande que celle que tu as perdu.”

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Entre les images et les sons, d’hier et d’aujourd’hui, il y a deux femmes Flora et Anna : l'une musicienne, l'autre illustratrice. Les linogravures d'Anna font archive, collection. Elle les incarne, comme l'aurait souhaité Karen Dalton dans une nouvelle mythologie, un matrimoine.

Mise à la marge avant d’être ressuscitée, Karen Dalton est emblématique de ces musiciennes de Folk qui ont failli faire partie des grandes oubliées de l’histoire. Elle qui incarnait pourtant la poésie beatnik des années 60 avec son esprit libre et révolté. On pourrait en citer d’autres : Vashti Bunyan, Connie Converse, Sybille Baier, Molly Drake, Anne Briggs… Des femmes qui avaient trouvé dans la folk un lieu d’émancipation au sein duquel elles étaient libres de faire entendre leurs talents d'autrices et compositrices.

Retrouvez le travail d'Anna Henrotte-Bois sur sa page instagram et la musique de Flora Hibberd ICI.

Crédit Ana-Henrotte Bois
Crédit Ana-Henrotte Bois
28 min
27 min
Références

L'équipe

June Loper
Production