Bob Dylan à l'Olympia en 1966 à Paris | Giancarlo Botti/ Getty
Bob Dylan à l'Olympia en 1966 à Paris | Giancarlo Botti/ Getty ©Radio France
Bob Dylan à l'Olympia en 1966 à Paris | Giancarlo Botti/ Getty ©Radio France
Bob Dylan à l'Olympia en 1966 à Paris | Giancarlo Botti/ Getty ©Radio France
Publicité

Ré-écoutez notre nuit spéciale autour du lauréat 2016 du Prix Nobel de littérature à l'occasion du grand soir des élections américaines.

Le monde retient son souffle à l'approche du 8 novembre. A quelques jours d'un scrutin de moins en moins joué d'avance, les deux candidats à la présidence des Etats-Unis d'Amérique fourbissent leurs armes dans un climat politique on ne peut plus délétère. Alors que le résultat de ce match décisif devrait être connu dans la nuit de mardi à mercredi (heure française), FIP prend le large et célèbre la musique américaine avec 9 heures d'antenne entièrement consacrées à l'une des plus grandes voix du XXe siècle, figure du renouveau de la tradition musicale de son pays, et lauréat le mois dernier à la surprise générale du Prix Nobel de littérature : le grand Bob Dylan !

Au programme de cette nuit américaine de 22h à 7h du matin : classiques, raretés, concerts (Live at Royal Halbert Hall de Manchester en 1966), sons d'actualités, reprises (Nina Simone, Etta James...) ou titres des artistes qui ont influencé le songwriter (Woody Guthrie, Robert Johnson, Pete Seeger...).

Publicité

Réécoutez l'intégralité de la Nuit Bob Bob Dylan en intégralité (et retrouvez ici la programmation détaillée):

De Subterranean Homesick Blues à Just Like A Woman (22h à minuit) :

undefined

0 min

De Just Like A Woman à Farewell Angelina (de minuit à 01h00) :

undefined

0 min

De Sad Eyed Lady Of The Lowlands à Blowin In The Wind (de 1h00 à 3h00) :

undefined

0 min

De Corrina Corrina à Sign On The Window (de 03h à 05h) :

undefined

0 min

De The Man In Me à Outlaw Blues (de 05h à 07h) :

undefined

0 min

Bob Dylan a publié son 37e album *Fallen Angels * au printemps, un album de reprises des standards pop et jazz. *Melancholy Mood * en est extraite, une ballade de Frank Sinatra datant de 1939 et qui porte bien son nom, revisitée ici par la voix tendre et la guitare sèche de l'icône folk :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.