Robert Johnson en 1936 / DR
Robert Johnson en 1936 / DR
Robert Johnson en 1936 / DR
Robert Johnson en 1936 / DR
Robert Johnson en 1936 / DR
Publicité
Résumé

Au cœur de notre grande soirée blues, notre programmateur historique Armand Pirrone célèbre les 110 bougies de l'un de ses plus influents artistes, Robert Johnson.

En savoir plus

Du vendredi 7 mai à 19h au samedi 8 mai à 7h, notre programmateur historique Armand Pirrone revient pour nous concocter une grande fête du blues à l'occasion des 110 ans de la naissance de la légende du Delta Blues, Robert Johnson. Après un Club Jazzafip sur l’influence du blues dans le jazz et une session live avec le trio blues rock Delgres, nous célébrons, à 22h, le célèbre bluesman du Mississippi. Pour cette soirée blues Armand Pirrone sera accompagné par Émilie Blon-Metzinger à l'animation et Denis Soula à la réalisation.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Avec ses mythes et ses rumeurs Robert Johnson est la légende du blues du Mississippi, celle d'un bluesman né, certainement le 8 mai 1911, dans le village de Hazlehurst. L'histoire d'un jeune artiste vagabond et coureur de femmes, d'abord harmoniciste puis guitariste, qui bien qu'aidé à ses débuts par Charley Patton fit des débuts difficiles. Moqué par le grand Son House à Robinsonville, Robert Leroy Johnson revint deux ans plus tard avec un jeu de guitare faisant l'admiration de ses pairs. 

Publicité

Des progrès dus à un travail intense qui firent naître la légende de sa rencontre avec le diable à un carrefour (« crossroads »). Une histoire qu'il emprunta à un autre bluesman, Tommy Johnson, et qui fit sensation dans les États du Sud encore baigné par le vaudou.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Toujours sur la route, Robert Johnson se posa un moment dans la ville d'Helena où il put côtoyer les bluesmen Sonny Boy Williamson II, Elmore James, Howlin' Wolf ou encore Johnny Shines. Mais c'est au Texas, à San Antonio puis à Dallas qu'il enregistra ses 29 titres au cours de deux séances en 1936 et 1937, laissant pour l'éternité des titres comme Cross Road Blues, Sweet Home Chicago, Terraplane Blues, Me and the Devil Blues, Travelling Riverside Blues, Love in Vain Blues, Come On in My Kitchen... Ces titres vont influencer des générations de bluesmen et de rockers ; d'Eric Clapton à Keith Richards, de Taj Mahal à Led Zeppelin, des Rolling Stones aux Red Hot Chili Peppers, Keb Mo, Cream, Lynyrd Skynyrd ou The White Stripes. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Sa mort le 16 août 1938 à l'âge de 27 ans reste aussi mystérieuse que le reste de sa vie. Sonny Boy Williamson racontera que Robert Johnson aurait consommé une bouteille de whisky empoisonnée à la strychnine offerte par le tenancier d'un bar jaloux, d'autres disent qu'il a succombé à une maladie. Rien n'est sûr et l'emplacement de sa tombe reste inconnu entretenant un peu plus la légende du "Faust du Mississippi".

Cette spéciale Robert Johnson sera suivie par une émission sur les Femmes dans le blues puis par notre Nuit du Blues. 

À réécouter : Session live : Delgres

En écoute : "I Be Trying", le son moderne du Mississippi de Cedric Burnside

Références

Programmation musicale

  • 21h03
    Kind hearted woman blues
    Kind hearted woman blues
    Robert Johnson
    Kind hearted woman blues
    Album Chroniques (2005)
    Label MEGAPHONE
  • 21h05
    I believe I'll dust my broom
    I believe I'll dust my broom
    Robert Johnson
    I believe I'll dust my broom
    Album Compilation / 50 ans de pop music américaine - De la prohibition à la protestation (1973)
    Label CBS
  • 21h08
    Dead shrimp blues
    Dead shrimp blues
    Robert Johnson
    Dead shrimp blues
    Album Robert Johnson 1936-1937 (2005)
    Label NOCTURNE
  • 21h11
    Come on in my kitchen
    Come on in my kitchen
    Cassandra Wilson
    Come on in my kitchen
    Album Blue light 'til dawn (1993)
    Label BLUENOTE
  • 21h16
    Traveling riverside blues
    Traveling riverside blues
    Eric Clapton
    Traveling riverside blues
    Album Me and mr. Johnson (2004)
    Label WEA
  • 21h20
    Stones in my passway
    Stones in my passway
    James Homesick
    Stones in my passway
    Album Blues on the South Side (1964)
    Label PRESTIGE
  • 21h23
    Zydeco shuffle
    Zydeco shuffle
    Sonny Landreth
    Zydeco shuffle
    Album (Almost) Everybody Slides (1990)
    Label SKY RANCH
  • 21h27
    Walking blues
    Walking blues
    Robert Johnson
    Walking blues
    Album Robert Johnson 1936-1937 (2005)
    Label NOCTURNE
  • 21h29
    Me and the devil blues
    Me and the devil blues
    Robert Johnson
    Me and the devil blues
    Album Bob Dylan/Radio Radio /Theme time radio hour vol . 2 (1937)
  • 21h32
    Baby don't you think I know
    Baby don't you think I know
    Johnny Shines
    Baby don't you think I know
    Album Robert Johnson, the heritage - Sons & daughters fathers & friends (1968)
    Label SONY