Publicité

"Right Here", nouvelle perle d’Emilíana Torrini et The Colorist Orchestra

Par
Emiliana Torrini au Islington Assembly Hall en 2017 à Londre avec The Colorist Orchestra
Emiliana Torrini au Islington Assembly Hall en 2017 à Londre avec The Colorist Orchestra
© Getty - Lorne Thomson

La chanteuse islandaise annonce un nouvel album avec le duo de producteurs belges et dévoile une première ballade cristalline.

Elle fait partie de ces quelques voix contemporaines immédiatement identifiables. Malgré plusieurs années passées loin des micros, impossible d’oublier aujourd’hui le timbre aérien de la chanteuse Emilíana Torrini. De ses origines islandaises, celle qui est aussi italienne par son père a, à ses débuts, souvent été associée à sa compatriote Björk, partageant dans ses premières productions le goût d’un trip-hop mutant jusqu’à susurrer sur l’irrésistible Until The Morning de Thievery Corporation au début de ce siècle. Son chant sidérant, pourtant, lui a aussi ouvert les voies du cinéma et l’accès à des répertoires bien plus pop - écrivant même un titre pour Kylie Minogue, tandis qu'elle développait en parallèle une composition intime et folk de toute beauté.

Il y a six ans de cela, Emilíana Torrini a eu le flair d’associer sa musique à celle du tandem de producteurs belges The Colorist Orchestra, le temps d’un album live. Une véritable relecture, en réalité, de son catalogue passé au tamis d’arrangements pop contemporains et d’une électronique très élégante apportés par les maîtres de cet exercice Aarich Jespers et Kobe Proesman. Et c’est avec eux, encore, que la chanteuse a choisi ainsi d’imaginer de nouvelles compositions annoncées aujourd'hui au sein d’un prochain album attendu sur le label Bella Union au début de l’année prochaine.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Intitulé Racing the Storm, ce nouveau long-format de l’Islandaise devrait ainsi mêler plus encore le talent de ces arrangeurs hors-pair avec les variations translucides et feutrées qui forgent sa corde sensible. En guise de prélude prometteur, le premier extrait Right Here se dévoile aujourd’hui sous la forme d’une ballade nocturne pleine d’apaisement et de magie. Calme et volupté émanent ainsi de ce titre aussi léger qu’une plume et qui mêle une pop de chambre cousue main avec la fragilité toujours si lumineuse et féerique d’Emilíana Torrini.