Publicité

"Saturdays", les lumières psyché-pop de Broken Bells

Par
Broken Bells
Broken Bells
- Shervin Lainez & Nikki Fenix

Huit ans après "After the Disco", Danger Mouse et James Mercer annoncent l'album "Into The Blue" et dévoilent un deuxième extrait qui fleure bon les sixties.

Génie du son, Brian Burton alias Danger Mouse continue inlassablement de nous offrir ses productions classieuses et quelques jours avant la sortie de son projet avec le rappeur des Roots, Black Thought, l'artiste renoue avec son tandem pop rock Broken Bells né en 2009 à Los Angeles. Burton retrouve ainsi son complice James Mercer, leader de la formation indie rock The Shins, pour une troisième aventure discographique attendue le 7 octobre prochain.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Loin de l'univers groove et hip hop de ses dernières productions, Danger Mouse se replonge avec son complice dans son amour pour les Beatles et Pink Floyd, le psychédélisme des années 60 et le rock des seventies, la New Wave ou le trip hop. Un kaléidoscope de sonorités délicieusement rétro sur lesquelles semblent flotter les paroles mélancoliques du duo comme sur le titre psyché Saturdays dont les mélodies ensoleillées évoquent un après-midi de week-end de fin d'été. En juin dernier, Broken Bells dévoilait déjà le titre We’re Not In Orbit Yet…, une ballade pop hypnotique illustrée par un clip rétro-futuriste:

Publicité