Publicité

The National enrôle Bon Iver sur le poignant "Weird Goodbyes"

Par
The National version 2022
The National version 2022
- Josh Goleman

Le groupe new-yorkais dévoile un titre plein d’élégance où s’invite au micro leur compatriote Justin Vernon.

Voici une bonne nouvelle pour ponctuer cette fin d'été. Celle du retour pressenti de The National, ces figures de l’indie-rock new-yorkais qui viennent de mettre en ligne un nouveau titre enregistré avec leur compatriote Justin Vernon aka Bon Iver. Matt Berninger et sa bande, auteurs depuis une quinzaine d’années de mélodies aussi tristes que magnifiques, étaient restés relativement silencieux depuis la sortie de leur huitième album I am Easy To Find il y a trois ans.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Puisant de nouveau dans la veine mélancolique qui fait le talent de leurs compositions depuis un bon quart de siècle, The National délivre ici un morceau soutenu par un beat où s’enroule la nostalgie, tandis que les voix de Berninger et de Vernon s’accordent dans l’élégance et l’émotion. Un titre qui appelle à "lâcher le passé et aller de l'avant, avant d'être submergé plus tard par des arrière-pensées" d’après le leader du groupe cité dans un communiqué. Alors qu’aucun nouveau long-format n’est à ce stade annoncé, le guitariste Aaron Dessner précise aussi que Weird Goodbyes n’est que « l’une des premières nouvelles chansons » écrites par The National ces derniers mois. Vivement la suite.

Publicité