Publicité

Tindersticks signe "Both Sides of the Blade" pour Claire Denis

Par
Stuart A. Staples et Tindersticks à Barcelone en 2020 / Jordi Vidal/Redferns via Getty
Stuart A. Staples et Tindersticks à Barcelone en 2020 / Jordi Vidal/Redferns via Getty
© Getty - Jordi Vidal

La formation de Stuart A. Staples célèbre ses 30 ans avec la compilation "Past imperfect" et dévoile une nouvelle ballade mélancolique destinée au dernier film de la réalisatrice "Avec amour et acharnement".

Après la sortie de leur seizième album Distractions l'an dernier, le chanteur Stuart A. Staples et ses complices de Tindersticks font une pause, le temps de "regarder par-dessus notre épaule pour voir jusqu'où nous avons voyagé". Le combo originaire de Nottingham fête ses trois décennies consacrées à écrire ce son inclassable et inimitable, ses mélodies mélancoliques et sa poésie romantique ornées d'orchestrations toujours plus luxuriantes et recherchées.

Penché sur ses 30 ans de création, le groupe a sélectionné dans son immense catalogue 18 titres significatifs de diverses périodes dont des œuvres de sa formation originale composée de Staples, du guitariste Neil Fraser et du multi-instrumentiste David Boulter, du batteur Al Macaulay, du bassiste Mark Colwill et du multi-instrumentiste et Dickon Hinchliffe. Attendu le 25 mars via City Slang, Past Imperfect : The Best Of Tindersticks ’92 - ‘21’ révèle des nouvelles versions des titres Her (1992) et Willow tire de la BO du film High Life Claire Denis (2019).

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Stuart A. Staples en profite pour dévoiler sa nouvelle collaboration avec la réalisatrice, rencontrée sur Nénette et Boni en 1996, en publiant la vidéo de Both Sides of the Blade, une ballade mélancolique et spectrale destinée au dernier film de Denis Avec amour et acharnement avec Juliette Binoche et Vincent Lindon. A propos de la sélection de ce best of, le chanteur déclare : "J'ai toujours senti que nous avancions à petits pas, parfois nous étions heureux de ralentir et d'examiner si minutieusement ce qui était devant nous que nous pouvions apparaître statiques de l'extérieur. Mais à l'intérieur de ce monde, comme regarder un microscope, il déborde de vie".

Tindersticks est en concert :
le 26 avril au Théâtre Sébastopol puis à L'Aéronef à Lille
le 27 avril au Grand Rex à Paris

À lire aussi : Tindersticks reprend "You’ll Have To Scream Louder" de Television Personalities

À lire aussi : "The Amputees", premier titre entêtant du nouveau Tindersticks

À lire aussi : "A volé", le songe nostalgique de Marion Rampal