Publicité

Toots Hibbert, pionnier et légende du reggae, est mort

Toots Hibbert à Londres le 10 mars 1976 (Andrew Putler/Redferns/Getty Images)
Toots Hibbert à Londres le 10 mars 1976 (Andrew Putler/Redferns/Getty Images)
© Getty

Le frontman jamaïcain de Toots and the Maytals est décédé vendredi soir à Kingston à l’âge de 77 ans.

C’est une légende du reggae qui vient de s’éteindre. Le chanteur jamaïcain Frederick Nathaniel Hibbert dit « Toots » est décédé vendredi soir à l’hôpital universitaire de Kingston, a annoncé sa famille sur le compte twitter de l’artiste. Agé de 77 ans, l’artiste avait été hospitalisé il y a quelques jours du fait de graves difficultés respiratoires :

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Né en 1942 à May Pen en Jamaïque, Toots Hibbert était l'une des plus grandes voix jamaïcaines et fut l’un de ceux qui a écrit l'histoire de la musique de son île. Il était, pour beaucoup, celui à qui l'on doit le terme « reggae » dont l'origine remonte au fameux single Do The Reggay, chanté avec son groupe les Maytals en 1968. 

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Du ska, au rocksteady en passant par le reggae, le soulman de Kingston fut l'auteur de titres fondateurs comme 54-46 That's My Number, Monkey Man (qui sera repris par les Specials), F_unky Kingston_, Pressure Drop (repris par The Clash), Reggae Got Soul, ou encore Pass The Pipe... 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

À 77 ans, ce pionnier n’avait rien perdu de sa fougue, et sa voix rauque sonnait encore avec la même énergie que lorsqu'il entra pour la première fois dans le mythique Studio One de Clement Coxsone au début des années 60. Dix ans après son dernier album Flip and Twist, Toots Hibbert était de retour dans les bacs le 28 août dernier avec un nouveau long-format Got to Be Tough, un disque en forme d’appel à la raison et à l'espoir en cette période où le combat politique est partout.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

2h 08