Publicité

Vincent Peirani revient en trio avec "Jokers"

Par
Vincent Peirani / Photo JP Retel
Vincent Peirani / Photo JP Retel

Le poète de l'accordéon explore des nouvelles sonorités avec le guitariste Federico Casagrande et le batteur Ziv Ravitz sur un nouvel album attendu en avril.

Adepte de l’improvisation et d’une musique sans frontières, Vincent Peirani a renouvelé le langage de son instrument au gré d'une myriade d'aventures musicales nées de son imaginaire singulier. Un art, aussi savant que populaire, que l'accordéoniste a souvent partagé en duo, avec Emile Parisien, Michel Portal, Michael Wollny, François Salque, en quintet avec Living Being ou récemment en octet avec sa création Autour du monde. C'est avec une nouvelle forme d’orchestration, celle du trio, que l'artiste a conçu son nouveau voyage, développé dans un premier temps sur scène avant la sortie en avril prochain de l'album Jokers.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour ce trio hybride, Vincent Peirani a fait appel a deux explorateurs du jazz; le guitariste Federico Casagrande, Italien installé à Paris depuis de nombreuses années et Ziv Ravitz, batteur israélien, membre du Shai Maestro Trio et maître rythmique, l'été dernier, du trompettiste Avishai Cohen. Une formation permettant toutes les audaces, chacun pouvant prendre la place de l’autre comme sur ce titre incroyable, Salsa Fake, capté au Maisons-Laffitte Jazz Festival ou sur cette vision libre du titre Dream Brother de Jeff Buckley.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.