Publicité

" Walimizi", le futur des rythmes de Mayotte

Par
Sarere et Blanc Manioc - Walimizi
Sarere et Blanc Manioc - Walimizi
- Clément Debes

Blanc Manioc dévoile un extrait du premier disque électronique de Mayotte avec le groupe emblématique de l'île, Sarera.

C’est à l’issue d’une résidence artistique à l’été 2021, dans la ville de Chiconi entre Blanc Manioc et le groupe Sarera, qu’est né cette œuvre commune réjouissante. Fasciné par les musiques électroniques africaines depuis 2010, le DJ, beatmaker, producteur de musique, label manager, Dom Peter, batteur originel de la formation urban dub High Tone, mêle ses ambiances futuristes agrémentées de bass music et de synthés digitaux cosmiques avec la musique traditionnelle du groupe Sarera, issu de la fusion des formations Petit Klan et Ragnaou Dzoby et fervent défenseur de l'identité musicale et culturelle de Mayotte. « Le clip a été tourné à Mayotte, sur petite-terre, Pamandzi, et Grande-terre, précise Dom Peter. Toutes les scènes sont tournées de nuit dans un contexte où il peut être dangereux de sortir une fois la nuit tombée. Le jeune a 18 ans, vit en petite-terre et c’était la première fois qu’il allait à Chiconi, je lui ai même laissé la caméra lors du concert et j’ai utilisé quelques rushes qu’il a tourné dans le montage final. »

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Walimizi signifie cultivateurs en shimaoré. Il évoque les échanges artistiques qui embellissent le monde en cultivant des valeurs de tolérance, de respect et de fraternité. Le disque comprend des compositions originales et des remixes réalisés par des artistes phares de la musique électronique panafricaine : Deena Abdelwahed, Pangar, Praktika ou encore Tushen Rai & Cornelius Doctor. Le titre Choungui évoque le Mont Choungui, lieu protégé où la pratique du gaboussi, du dzendze, du m'kayamba et des chants des kibushiphones perdurent. Sur ces sonorités ancestrales mahoraises, s'ajoutent les productions électroniques et pointues du duo français :

Publicité

Pour afficher ce contenu SoundCloud, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

À Mayotte, la pratique des instruments traditionnels témoignent de la richesse d'un héritage que le maître luthier Foundi Colo Assani, membre du groupe, est l'un des derniers à pouvoir transmettre car il est en un des seuls détenteurs, précise un communiqué. Une  visite dans son atelier s'impose :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

L'album Walimizi sort le 18 novembre sur le label Blanc Manioc