Publicité

"Washed Away" le rappel à la nature d'Emily Jane White

Par
Emily Jane White / Kristin Cofer
Emily Jane White / Kristin Cofer
- Kristin Cofer

En prélude à son nouvel album "Immanent Fire" la chanteuse californienne évoque notre rapport souvent distancié au monde naturel dans un premier clip magnifique.

Depuis plus de 10 ans et son premier album Dark Undercoat, la chanteuse et musicienne originaire d’Oakland n'a de cesse de faire évoluer ses ballades folk sombres et émouvantes. Drapée par ce chant magnétique, la musique d'Emily Jane White se pare d'orchestrations toujours plus subtiles et élégantes quand les paroles se font plus engagées au fil des productions. Sur son précédent album _They Moved in Shadow All Togethe_r, l'artiste fustigeait les dérives policières avec l'hymne antiraciste The Black Dove ou les violences régulières faites aux femmes sur Womankind. Une poésie militante magnifique qui semble culminer sur ce sixième album Immanent Fire attendu le 15 novembre via le label Talitres. Emily Jane White vient d'en publier le premier titre Washed Away accompagné du clip de la photographe Kristin Cofer.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Washed Away évoque notre rapport souvent distancié au monde naturel, la façon dont la communication et la technologie dominent une grande partie de notre monde contemporain. Notre relation à la nature se doit d'être réévaluée et revalorisée, elle dégage à terme une force créative non négligeable.

Publicité

Emily Jane White est en concert : 

le 11.12 : Tourcoing, Le Grand Mix
le 12.12 : Paris, Les Etoiles
le 30.01 : Annecy, Le Brise-Glace
le 06.02 : Strasbourg, La Laiterie
le 07.02 : Lyon, L'Epicerie Moderne
le 11.02 : Nantes, Stéréolux
le 12.02 : Orléans, L'Astrolabe  
le 13.02 : Bordeaux, Le Rocher de Palmer