Publicité

Yo La Tengo reprend The Byrds et annonce un nouvel EP

Par
James McNew, Georgia Hubley et Ira Kaplan de Yo La Tengo | Noah Kalina
James McNew, Georgia Hubley et Ira Kaplan de Yo La Tengo | Noah Kalina

Le trio américain dévoile une relecture de « Wasn’t Born to Follow », premier extrait arcadien issu de son nouveau disque.

C’était un autre temps, c’était un autre siècle. À la sortie d’Easy Rider sur les écrans en l’an 1969, le chef-d’œuvre du cinéaste Denis Hopper triompha en célébrant un monde presque mort-né, un rêve hippie qui s’achevait déjà dans les mille crises d’une décennie bousculée. De la bande-son de ce road-movie légendaire a prospéré jusqu’à aujourd’hui l’hymne aux bikers Born to Be Wild enregistré en 1968 par Steppenwolf, mais bien d’autres pépites hippies nourrissaient alors sa BO parmi lesquelles l’utopiste Wasn’t Born to Follow des Californiens de The Byrds.

Plus de cinquante ans après, c’est en dévoilant sa propre relecture de ce titre synonyme de grands espaces que le trio Yo La Tengo annonce aujourd’hui la sortie d’un nouvel EP baptisé Sleepless Night pour le mois d’octobre prochain. 

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Une reprise qui s’ajoutera à d’autres puisque des interprétations des répertoires de Bob Dylan, The Delmore Brothers, Ronnie Lane et The Flying Machine sont également annoncées par la formation indie-rock en sus d’une seule et unique composition originale.

Réalisé en association avec l’artiste japonais Yoshimoto Nara, fan de longue date du groupe et qui a participé aux choix des reprises, Sleepless Night prend la suite d’une autre collection uniquement instrumentale publiée cet été et enregistrée en plein confinement au creux de leur studio et repaire d’Hoboken dans le New-Jersey.

En écoute : Yo La Tengo réchauffe nos âmes sur "For You Too"

En écoute : Avec "American Utopia", David Byrne dans l’œil de Spike Lee