Publicité

À quand un manuel d'histoire franco-algérien ?

Par
À quand un manuel d'histoire franco-algérien ?
À quand un manuel d'histoire franco-algérien ?
© Getty - Pascal Le Segretain

Sur le modèle du manuel d’histoire franco-allemand publié en 2006, peut-on imaginer un manuel d’histoire franco-algérien, capable de prendre en charge l’ensemble des récits et des mémoires, y compris dans leur dimension parfois contradictoire ?

De la colonisation à la guerre d’Algérie, une histoire partagée est-elle possible, est-elle souhaitable ?

Quand on parle de mémoire "nationale", ce qui vient à l’esprit relève le plus souvent de la grandeur, de la beauté, de l’héroïsme, de la gloire et de l’élan de certaines aspirations ou mouvements collectifs. Cependant, c’est aussi la mémoire des crimes et des violations des  Droits de l’Homme de la part de dirigeants ou de tels groupes qu’il conviendrait de ne pas camoufler par un discours béat ou enflammé. C’est pourquoi l’écriture de l’histoire d’une manière générale et sa transmission par la voie officielle que constitue l’école, avec pour  principal outil le manuel scolaire d’histoire, représentent un enjeu important dans l’élaboration de la mémoire nationale ou institutionnelle. Lydia Aït Saadi-Bouras

Publicité

Pour afficher ce contenu SoundCloud, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Un débat enregistré en mai 2018, dans le cadre des "Rendez-vous de l'Histoire du monde arabe".

Lydia Aït Saadi-Bouras, chercheuse à l’ERASME de Paris 8

Raphaëlle Branche, professeure d’histoire contemporaine à l’Université de Rouen, rédactrice en chef de "Vingtième Siècle"

Benoit Falaize, inspecteur général

Tramor Quemeneur, historien de la guerre d’Algérie, chargé de cours, Université Paris 8.

18 min