Académie des Césars : de nouveaux statuts avec la promesse d'"une parité intégrale"

Publicité

Académie des Césars : de nouveaux statuts avec la promesse d'"une parité intégrale"

Par
L'actrice Lyna Khoudri (dte) César du meilleur espoir féminin pour son rôle dans le film "Papicha", le 28 février 2020. Récompense remise par la comédienne Aïssa Maïga qui avait ce soir là appelé à davantage de diversité dans le cinéma français.
L'actrice Lyna Khoudri (dte) César du meilleur espoir féminin pour son rôle dans le film "Papicha", le 28 février 2020. Récompense remise par la comédienne Aïssa Maïga qui avait ce soir là appelé à davantage de diversité dans le cinéma français.
© AFP - Bertrand Guay

Fini l’élitisme et l’entre soi, l’Académie des Césars fait peau neuve avec de nouveaux statuts adoptés ce jeudi. L'ancienne direction, qui avait démissionné en février dernier, après une crise inédite, va laisser place à une équipe bien plus féminine qui devrait mieux représenter le cinéma français.

Stop à la cooptation, à la désignation au compte goutte et à vie, stop à l’arbitraire, place aux urnes. Désormais les membres de l’Académie des Césars vont élire leurs représentants au sein de l’association qui régit l’Académie. C’est ce qu’ils réclamaient, un système équivalent à celui des Oscars ou des BAFTA britanniques.

Un peu plus de 4 300 professionnels du cinéma vont ainsi pouvoir, avant le début du mois de septembre, soit se présenter soit voter. 21 branches ont été désignées, de la réalisation au maquillage ou la coiffure, de l’interprétation aux décors ou à l’exploitation en salle. 

Publicité

En tout, 170 personnes seront élues pour quatre ans, et parité obligatoire des représentants du cinéma français qui devront alors eux aussi voter pour élire cette fois-ci les membres du Conseil d’administration de l’association. Une cinquantaine de personnes issues là aussi de tous les secteurs de la profession et idem, il faudra autant de femmes que d’hommes. Comme au sein du bureau de l’association ou pour la présidence, ce sera un tandem mixte.

Parité intégrale donc et transparence aussi quand les membres de l’Académie dénonçaient "l’opacité des comptes". Ils souhaitaient le retour sur le site internet de l’Académie des Césars des charges et des recettes de l’association, ce sera chose faite.

L'actualité des industries culturelles et du numérique
30 min
La Théorie
3 min
Hashtag
4 min