Publicité

Alain Resnais, cinéma, cinémas

Par

Alain Resnais
Alain Resnais
© Maxppp

L'un des réalisateurs français les plus marquants de la seconde moitié du XXème siècle s'est éteint ce samedi à Paris, à 91 ans, entouré de sa famille.

"Nuit et brouillard", "Hiroshima mon amour", "Mon oncle d'Amérique", "Mélo", "Smoking / No smoking", "On connaît la chanson"... la filmographie aussi éclectique qu'exigeante d'Alain Resnais comprend d'innombrables chefs d'oeuvres, tantôt graves ou plus ludiques.

Publicité

Une oeuvre ponctuée de 17 prix, dont le César du meilleur film et du meilleur réalisateur, le prix Louis Delluc ou le Grand prix du festival de Cannes.

Avec une troupe d'acteurs fétiches, comme Sabine Azéma, Pierre Arditi ou André Dussolier.

Son dernier long-métrage, "Aimer, boire et chanter", a été présenté avec succès au Festival de Berlin (Ours d'argent) et sortira dans les salles en France le 26 mars prochain.

> en octobre 2012, Alain Resnais accordait un entretien exclusif à Michel Ciment, dans " Projection privée" à l'occasion de la sortie de son précédent film "Vous n'avez encore rien vu" :

PROJECTION PRIVEE : ALAIN RESNAIS

1h 00

**> France Culture vous proposera "Une nuit avec Alain Resnais" dans la nuit du dimanche 9 au lundi 10 mars. A partir des 7 grands entretiens avec Alain Resnais réalisés par Michel Ciment de 1993 à 2013, la plus importante série d'entretiens jamais accordée par le réalisateur. **

De gauche à droite : André Dussolier, Caroline Broué (de dos) et Michel Ciment
De gauche à droite : André Dussolier, Caroline Broué (de dos) et Michel Ciment
© Radio France

Michel Ciment invité ce lundi de "La Grande table", avec André Dussolier et Pierre Arditi, pour évoquer Resnais

LA GRANDE TABLE (1ère partie)

30 min

Alain Resnais - Portrait Musical
Alain Resnais - Portrait Musical
© Radio France

Alain Resnais "mélomane total", très attaché aux musiques dans ses films explique Matthieu Conquet dans "Ce qui nous arrive en musique" :

Ce qui nous arrive en musique par Matthieu Conquet

6 min

La bande dessinée a aussi beaucoup fait partie de son univers précise Xavier Martinet, dans son "Journal de la culture" :

JOURNAL DE LA CULTURE

6 min

Ainsi que le théâtre et le music-hall, lisibles dans pléthore de films, de "Mélo" à "Aimer, boire et chanter". Mais celle qui donne le la et le branle à l'oeuvre de Resnais, c'est la mort. Présente de "Nuit et Brouillard" à "L'Amour à mort". Évocation dans l'émission de François Angelier, "Mauvais genres" :

ALAIN RESNAIS, "CE RÊVEUR DÉFINITIF".

1h 01

Quelques films d'Alain Resnais
Quelques films d'Alain Resnais
© Radio France

Alain Resnais avait débuté comme monteur. Par exemple pour Agnès Varda, qui lui rend hommage , jointe par Eva Bettan :

Hommage d'Agnès Varda à Alain Resnais

54 sec

"C'est un génie", " le plus grand formaliste du cinéma mondial", estime Jean-Louis Livi, le producteur de ses derniers films :

Alain Resnais est un génie, selon Jean-Louis Livi, le producteur de ses derniers films

49 sec

Le réalisateur Xavier Giannoli , qui a signé notamment "A l'Origine", évoque son influence, interrogé par Eva Bettan :

Le réalisateur Xavier Giannoli à propos de l'influence d'Alain Resnais

1 min

Enfin, à l'esprit du critique de cinéma et ancien rédacteur en chef des Cahiers du cinéma Antoine de Baecque vient d'abord un mot : intelligence. Il répond à Frédéric Martel, dans "Soft Power" :

Antoine de Baecque à propos d'Alain Resnais

16 min

Quelques films d'Alain Resnais
Quelques films d'Alain Resnais
© Radio France

Sur les réseaux sociaux, les réactions se sont aussi multipliées, comme celle du critique de cinéma puis délégué général et longtemps président du festival de Cannes :

Hiroshima, mon amour (extraits) Grande traversée de France Culture

Le scénario du film d'Alain Resnais tourné en 1959 est lu par l’auteur (Marguerite Duras) et par la comédienne Emmanuelle Riva.

Alain Resnais, inventeur (fantasmé) du lipdub. Ce qui nous arrive sur la toile

Par Xavier de la Porte, ce lundi.

Hommage à Alain Resnais et à Nuit et Brouillard. France Culture Plus

Conférence de 2007 de l’École normale supérieure avec un entretien avec Sylvie Lindeperg, pour son livre « Nuit et Brouillard, Un film dans l’histoire ».