Publicité

Alain Rey : le plus connu des lexicographes est mort

Par
Alain Rey, directeur éditorial des Dictionnaires Le Robert, lit la dernière édition de son dictionnaire dans son bureau, le 18 février 2002 à Paris.
Alain Rey, directeur éditorial des Dictionnaires Le Robert, lit la dernière édition de son dictionnaire dans son bureau, le 18 février 2002 à Paris.
© AFP - Eric Feferberg

Disparition. Figure tutélaire des dictionnaires Le Robert, Alain Rey est mort à l'âge de 92 ans dans la nuit du 27 au 28 octobre, annonce sa famille. Cet amoureux des mots et de la langue vivante avait toujours défendu un français qui évolue avec son temps sans s'appauvrir.

"Je regarde le monde à travers des lunettes merveilleuses que sont les langues", confiait Alain Rey il y a cinq ans sur France Culture. Visage et voix familière pour des générations de téléspectateurs et d'auditeurs, Alain Rey n'est plus. Le lexicographe et philologue qui était devenu rédacteur en chef des dictionnaires Le Robert est mort dans la nuit du 27 au 28 octobre.

On reconnaissait sa faconde, son look désuet : barbichette, moustache et rouflaquettes. Ses cheveux blancs et sa veste en velours également… Né en 1928 à Pont-du-Château dans le Puy-de-Dôme en 1928, il est très précoce et décroche le bac à 14 ans avant de répondre, un peu par hasard, à une petite annonce de Paul Robert en 1952. Ce dernier cherche des linguistes pour faire un dictionnaire. 

Publicité
45 min

La première édition sort un an plus tard avec des dizaines de mots qui n’étaient pas dans le Larousse ou le Littré. Et c’est ce qui définit le mieux Alain Rey finalement : son amour des mots et de la langue vivante, qui évolue et s’enrichit des expressions d’ailleurs, sans s’appauvrir. Il ne refusait pas les anglicismes, mais admirait la créativité du québécois par exemple…

J'avais déjà compris que quand on lisait, on pouvait faire des erreurs de lecture et qu'on pouvait varier l'interprétation de ce qu'on lisait. Parce que finalement, chaque lecteur crée sa lecture. Et ça été l'une des clés de ma passion des mots, et des mots écrits en particulier, parce qu'à travers eux, j'ai écouté la voix de ma maman. Donc c'était quelque chose, au départ, qui est très fort. Alain Rey, sur France Culture en 2014

Comme rédacteur en chef des dictionnaires Le Robert, il a participé à la création du Grand Robert, du Petit Robert, du dictionnaire culturel et de la version présentant les noms propres. Pour Alain Rey, comprendre des mots revenait à comprendre une époque, une manière de penser : à faire de l’histoire en somme.

53 min

Son parcours était aussi une forme d'opposition à ses origines : élevé dans une famille très catholique (plusieurs de ses oncles et tantes sont entrés dans les ordres) par un père matheux et d'extrême-droite passé par les Croix-de-Feu, Alain Rey s’affichait à gauche - il a soutenu François Hollande en 2012 - et avait choisi les lettres et les mots.

31 min