Publicité

Alain Robbe-Grillet : “Je n’ai jamais plaidé pour la destruction des sens”

1989. Cinquième épisode de la série “A voix nue” consacrée à Alain Robbe-Grillet, diffusé sur France Culture en 1989. L’écrivain, de formation scientifique, observe la création artistique et littéraire et choisit de mettre en lumière les récurrences de thèmes et de styles dans ses textes.

Dans ce cinquième entretien enregistré en 1989, L’écrivain rapporte en riant les dialogues échangés lors d’une soirée avec Roland Barthes et Michel Foucault, à propos de ses goûts sexuels “pervers”. Il évoque l’image des jeunes filles dans ses romans et ses fantasmes érotiques. Alain Robbe-Grillet revendique certaines figures de styles propres au Nouveau Roman.

"A voix nue" avec Alain Robbe-Grillet 5/10 le 08/09/1989

29 min

J’ai pensé quelques fois que l’idéal pour moi aurait été de faire une œuvre entière avec un matériel pauvre, c'est-à-dire ce qu’on a appelé quelques fois “minimal art” en peinture. Une panoplie de thèmes, objets et événements extrêmement limités, avec laquelle j’aurai fait toute mon œuvre. C'est-à-dire tous mes romans, tous mes films, la peinture, etc. Je réfléchis que souvent les peintres qui me touchent beaucoup sont ceux qui ont semblé appliquer une méthode du même genre : Kafka en littérature, sans aucun doute et Magritte très évidemment en peinture […] C’est quelque chose qui me touche, comme si la pauvreté du matériau de base allait mettre en lumière la richesse de combinatoire possible.

Publicité
  • 1ère diffusion : 08/09/1989
  • Production : Renaud Camus
  • Réalisation :Marie- Andrée Armynot
  • Indexation web : Véronique Vecten, de la Documentation de Radio France