Publicité

Alain Robbe-Grillet : "La littérature et l’art en général sont complètement liés avec le réel"

1989. Huitième émission “A voix nue” consacrée à Alain Robbe-Grillet sur France Culture en 1989. Le cinéaste et écrivain, après plusieurs observations de “hasard objectif” est convaincu que “Le réel tisse un réseau de par le monde qui couvre à la fois l’espace et le temps”.

Dans ce huitième entretien “A voix nue” Alain Robbe-Grillet raconte avec son humour habituel des anecdotes sur le tournage du film L’Homme qui ment avec Jean-Louis Trintignant dans le rôle d’un personnage qui meurt sept fois et change souvent de nom. Un film dont le scénario réjoint des événements réels. Ce qui fait dire au cinéaste : “ Si je vois les événements avec une telle précision c’est qu’ils sont réels ou demandent à naître”.

"A voix nue" avec Alain Robbe-Grillet 8/10 le 13/09/1989

28 min

Les histoires que je raconte sont des histoires vraies, même si elles ne sont pas vraies au moment où je les invente. C'est-à-dire qu’elles deviennent vraies. La littérature et l’art en général sont complètement liés avec le réel. Pas avec le réalisme, qui est justement une espèce de négation de la réalité au profit de l’idéologie. Mais le réel, c’est un certain nombre d’éléments, qui sont objectivement contrôlables dans le monde, mais dont la plupart ont été produits par la subjectivité c'est-à-dire produits par la pensée ou la création de quelqu’un.

Publicité
  • "A voix nue" avec Alain Robbe-Grillet 8/10
  • 1ère diffusion : 13/09/1989
  • Production : Renaud Camus
  • Réalisation :Marie- Andrée Armynot
  • Indexation web : Véronique Vecten, de la Documentation de Radio France