Publicité

Alain Robbe-Grillet : “Mes petits travaux sont toujours sous-tendus par des contradictions”

1989. Quatrième épisode de la série “A voix nue” avec Alain Robbe-Grillet diffusée en 1989 sur France Culture. L’écrivain est marqué par les contradictions vécues dans sa famille et le contexte politique des années 30 : “Je tiens beaucoup à ces tensions, je suis persuadé que c’est ce qui me fait exister”.

Quatrième entretien “A voix nue” diffusé sur France Culture en 1989. Alain Robbe-Grillet retrace le contexte germanophile de sa famille et les désillusions devant la réalité de l’Allemagne nazie à la Libération. “L’ordre cachait l’horreur”. Toutes ces expériences le font réagir : “Il faut se méfier de la raison, mais il n’est pas question de l’évacuer. L’ordre et le désordre sont en nous. Il faut éviter que l’un des deux s’empare du pouvoir”.

"A voix nue" avec Alain Robbe-Grillet 4/10 le 07/09/1989

29 min

Si la loi peut être folle, si la raison peut être l’autre face de la folie. A partir de ce moment-là, on va se mettre à se méfier de toute idée de vérité. Et par exemple en politique, on va s’apercevoir que le discours de la vérité c’est le discours de l’oppression. C'est-à-dire qu’à la même époque s’écroule l’idée que l’Union soviétique est le Paradis sur terre. On ne l’a jamais cru chez moi. Mais ce qui est à ce moment-là un ferment de liberté, va être la découverte que toute les fois que l’on écrit la Vérité avec un grand V c’est pour instaurer l’oppression.

Publicité
  • 1ère diffusion : 07/09/1989
  • Production : Renaud Camus
  • Réalisation :Marie- Andrée Armynot
  • Indexation web : Véronique Vecten, de la Documentation de Radio France