Publicité

Alfred Simon : "Le grand moment de la vie de Molière, c'est le moment où il devient l'auteur de Tartuffe"

Robert Hirsch dans le rôle de "Tartuffe" une pièce de Molière réalisée pour la télévision par Pierre Badel en 1973.
Robert Hirsch dans le rôle de "Tartuffe" une pièce de Molière réalisée pour la télévision par Pierre Badel en 1973.
© AFP - Robert Picard/Ina

1978. Documentaire datant de 1978 sur la vie de Molière et ses énigmes. La metteuse en scène Ariane Mnouchkine, le critique de théâtre Alfred Simon et le metteur en scène Antoine Vitez retracent les grands étapes de la vie de Molière et s'interrogent sur la façon dont se "fabrique" un Molière.

Dans ce documentaire consacré à Molière et diffusé en 1978, on y entend d'abord Ariane Mnouchkine raconter le sujet de son film "Molière, ou la vie d'un honnête homme" qu'elle vient de tourner. Elle a voulu montrer la vie du dramaturge façonnée par son époque et tenter d'expliquer "qu'est-ce-qui fabrique un être humain et qu'est-ce qui fabrique son intelligence, qu'est-ce qui fabrique sa sensibilité". Elle y voit "une épopée".

On sait fort peu de choses sur sa vie, en tout cas de cette partie-là, ce qu'on sait sur son siècle et comment ces deux choses-là font une épopée. Moi je pense que c'est une épopée, voir la vie d'un enfant qui devient adolescent puis homme dans une ville comme Paris en 1640, ça ne peut pas ne pas être une épopée parce qu'il y avait alors une vie... l'art était présent dans tout, dans les mœurs quotidiennes de chacun. Ariane Mnouchkine

Publicité

Documentaire sur la vie de Molière diffusé sur France Culture le 29/07/1978 avec entre autres Ariane Mnouchkine et Antoine Vitez.

1h 00

L'écrivain et critique de théâtre Alfred Simon s'interroge sur les zones d'ombre du personnage de Molière.

Et puis après cette transformation du bourgeois en comédien, tout d'un coup et on ne sait pas pourquoi le comédien Molière devient l'auteur Molière donc non seulement celui qui était certainement déjà le grand comédien Molière, le premier bouffon de son temps devient le plus grand dramaturge français de tous les temps. Car je ne crois pas qu'on puisse lui contester ce titre. Le théâtre est dominé par deux figures : côté cour Shakespeare, côté jardin Molière. Alfred Simon

Il nous raconte que Molière comédien aurait tellement aimé "triompher dans la tragédie" mais ce sont ses apparitions sur scène dans des rôles comiques qui mettaient "le public en joie" et lui procuraient "cette espèce d'ivresse totale".

On ne peut pas comprendre les grands rôles comiques de Molière si on ne se rend pas compte que cet auteur était d'abord un acteur, que l'acteur porte l'auteur et ensuite que l'auteur porte l'acteur. Ils s'enrichissent l'un l'autre. Alfred Simon

  • "Ultra-son, documentaire"
  • Première diffusion le 29/07/1978
  • Producteur :  Jean Daive
  • Indexation web : Odile Dereuddre, de la Documentation de Radio France
  • Archive INA - Radio France