Publicité

Allah au féminin : le féminin et la femme dans la tradition soufie

Par
Femme priant dans une mosquée
Femme priant dans une mosquée
© Getty - James Strachan

À l’encontre de la misogynie ordinaire qui traverse tous les milieux sans épargner les plus "éveillés", il est indéniable que le Divin en islam présente des aspects profondément féminins. Dieu ne se nomme-t-il pas lui-même "le Tout-Miséricordieux", expression coranique qui renvoie à la "matrice".

À l’encontre de la misogynie ordinaire qui traverse tous les milieux sans épargner les plus "éveillés", il est indéniable que le Divin en islam présente des aspects profondément féminins. Dieu ne se nomme-t-il pas lui-même "le Tout-Miséricordieux", expression coranique qui renvoie à la "matrice" de la femme ? Ainsi, nombre de maîtres soufis ont exalté la précellence spirituelle du principe féminin, et se sont parfois adressés à "Elle" plutôt qu’à "Lui".

Le soufisme ouvre des espaces de liberté au sein de l’islam. Ibn ‘Arabî, en particulier, montre une grande audace dans son approche du Féminin et de la femme. Elle rejoint les révolutions en cours quant à la place de la femme dans l’espace islamique, lesquelles ne sont en fait qu’un retour au fondement muhammadien initial. Cette audace initiée par la Révélation coranique nous interroge sur les traces qu’elle laisse aujourd’hui au sein de l’islam. S’attacher à l’Esprit du Coran plutôt qu’à sa lettre pousse à poursuivre le progrès social amorcé par la Révélation, notamment au sujet de l’égalité hommes / femmes mais aussi par la place et le statut de l’imam.

Publicité

Pour afficher ce contenu SoundCloud, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Une rencontre enregistrée en octobre 2020, autour du livre Allah au féminin : le féminin et la femme dans la tradition soufie d'Eric Geoffroy.

Eric Geoffroy, islamologue, universitaire, spécialiste du soufisme, membre de l’Académie Arabe du Caire, et président de l’association "Conscience Soufie"

Eva Janadin, cofondatrice de l’"Association pour la renaissance de l’islam mutazilite", imame de la mosquée Sîmorgh

Anne-Sophie Monsinay, cofondatrice des "Voix d’un islam éclairé", et imame de la mosquée Sîmorgh depuis 2019.

À lire aussi : Les femmes sont-elles l’avenir des religions ?

À réécouter : Les Lumières et l'Islam