Publicité

Allemagne, justice internationale et Beat Generation... la Session de rattrapage

Par
Victor Hugo, manifestants au Kenya, "Apocalypse Now"
Victor Hugo, manifestants au Kenya, "Apocalypse Now"
© Radio France

Sélection. Retrouvez chaque samedi la sélection hebdomadaire des programmes de France Culture à réécouter.

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir chaque semaine la Session de rattrapage par email

Bonjour à toutes et à tous,

Publicité

Les Allemands votent ce dimanche pour leurs députés. Si Angela Merkel devrait selon toute vraisemblance être réélue chancelière, on ignore qui siégera au Bundestag. L’occasion d’envisager divers scénarios et de réfléchir aux conséquences possibles pour le pays et pour l’Europe. De partir outre-Rhin, pour comprendre où résident les forces de cet Etat à l’insolente santé économique, mais en cherchant aussi ses failles puisque les inégalités qui s’y maintiennent n’en font pas pour tous un pays "où il fait bon vivre". Et enfin, d’observer l’image dont jouit l’Allemagne qui, n’ayant jamais été aussi forte, suscite naturellement défiance et admiration. Si vous recherchez l’harmonie, dirigez-vous plutôt vers la musique et pourquoi pas le lyrisme de Robert Schumann… Tschüß, bonnes écoutes ! Alice Pairo

COMPRENDRE

Supporters du leader de l'opposition, Raila Odinga, lors d'une manifestation à l'extérieur de la Cour Suprême de Nairobi, le 18 août 2017.
Supporters du leader de l'opposition, Raila Odinga, lors d'une manifestation à l'extérieur de la Cour Suprême de Nairobi, le 18 août 2017.
© AFP - TONY KARUMBA

Justice internationale. Au Kenya où l’élection présidentielle vient d’être invalidée, face à la corruption au Brésil ou en Italie, dans les arcanes du Tribunal pénal international… Aux quatre coins du globe, les juges se retrouvent face à de grands et nouveaux défis. (Cultures Monde , 4 x 1h)

Not in my backyard. Alors que l’on dénombre 9 millions de pauvres en France, quel regard notre société porte-t-elle sur eux ? Le sociologue Serge Paugam décrit une frontière morale et physique, érigée par les préjugés. Et si l’on sortait de l’entre-soi ? (L’invité des Matins, 18 min)

Marché de l’art. On enferme aujourd'hui les oeuvres dans des discours. L'art, qui doit être homologué, en souffre. Et nous, à qui l'on dit ce qu'il est bon d'apprécier, en souffrons aussi. Où trouve-t-on des "oeuvres ouvertes" comme les appelait Umberto Eco ? Ces objets non identifiés, libérés de ces définitions à visée mercantile… (Le Billet culturel, 6 min)

APPRENDRE

Sur le tournage de "Apocalypse Now", dirigé par Francis Ford Coppola
Sur le tournage de "Apocalypse Now", dirigé par Francis Ford Coppola
© Getty - Caterine Milinaire

Apocalypse now. Pendant le Vietnam s’est jouée une intense guerre des images. D’abord saturé de reportages d’actualité, l’imaginaire américain a dû attendre la fin du conflit pour traduire ce traumatisme de la société américaine au cinéma. (La Fabrique de l’Histoire, 52 min)

Linguistique. Vous rêvez de pouvoir décrypter les textes égyptiens les plus anciens et percer les mystères des pyramides ? Un doctorant se prête au jeu de vous expliquer en quelques secondes, comment se construit l’écriture hiéroglyphique. C’est un début ! (La Recherche montre en main , 3 min)

Au-delà du réel. “C’est comme si les choses avaient avalé leur miroir.” Cette phrase de Baudrillard, appliquée au jeu vidéo révèle la tension entre simulacre et “hyperréalité”. Quand il est plus réel que le réel mais à mille lieux de l’illusion, parfois le jeu nous saisit. (Les chemins de la philosophie, 59min)

(RE)DÉCOUVRIR

Victor Hugo
Victor Hugo
© AFP - BERTALL

Récit d'un monument. Le grand écrivain populaire qui a dominé tous les genres n'a jamais entrepris d’écrire son autobiographie mais il a projeté dans son œuvre des pans entiers de sa vie. Le spécialiste Jean-Marc Hovasse nous raconte Victor Hugo, être sage et révolté. (La Compagnie des auteurs, 58 min)

Migrants. Erri De Luca écrit la pièce “Le Dernier voyage de Sindbad” en 2002, suite à la multiplication des naufrages en Méditerranée et ses visites à Lampedusa. Variation poétique et politique inspirée de la figure mythique du marin des "Mille et une nuits", lors de son dernier voyage vers une Europe qui a perdu son âme en fermant ses frontières. (Fictions - Théâtre et Compagnie, 57 min)

Beat Generation. Kerouac, Ginsberg, Burroughs... Trois écrivains qui allaient bousculer durablement l’Amérique. Mais celui qui a mis le feu aux poudres s’appelle Neal Cassady. Alter ego de Jack Kerouac, il est le héros de "Sur la Route". Ses lettres témoignent qu’il n’était pas qu’un héros de roman, mais aussi un écrivain incandescent tant son écriture est proche de sa douleur. (Fictions - Le Feuilleton, 5 x 24 min)

LA CITATION

L'australien Steve Keen, auteur du livre "L'imposture économique", mettait cette semaine une dose de spiritualité dans sa discipline, au micro d'"Entendez-vous l'Eco ?" :

La science économique est devenue une religion, c’est ça le problème. Nous sommes des êtres qui avons besoin d’avoir des croyances et de partager des croyances. Nous nous définissons à l’aune de nos croyances. C’est vrai pour les scientifiques, et c’est vrai pour les croyants. Mais les sciences physiques ont des méthodes expérimentales et lorsque l’on essaie de reproduire les théories scientifiques dans des méthodes empiriques et que l’on est confronté à un échec, eh bien il faut reconnaître l’erreur et faire autre chose. En économie, on est dans une autre système de croyances et les gens s’y accrochent malgré ce qu’ils voient dans la réalité. Ça s’applique aux marxistes, aux néo-classiques… De ce point de vue-là, il y a un élément religieux qui explique le comportement des économistes, même ceux qui se trompent. Moi, j’essaie de dire qu’il faut décrire correctement le capitalisme.

Avant de se quitter, prenons de la hauteur avec la sonde spatiale Cassini qui a plongé vendredi 15 septembre, 20 ans après son lancement dans l'espace, dans l'atmosphère de Saturne avant désintégration. Découvrez dans une vidéo les cinq découvertes majeures de cette ambitieuse mission pour la recherche spatiale. A la semaine prochaine !