Publicité

André Brahic, l'homme qui a découvert les anneaux de Neptune, est mort

Par
Andé Brahic en 2010
Andé Brahic en 2010
© Sipa - Baltel

L'astrophysicien français, grand vulgarisateur et spécialiste du système solaire, est décédé ce dimanche à l'âge de 73 ans.

Un astéroïde porte son nom: le 3488, dans la ceinture du système solaire, est plus connu sous le nom de "Brahic", en hommage à  l'astrophysicien français André Brahic,  mort ce dimanche à l'âge de 73 ans.

André Brahic est l'une des figures les plus attachantes de la science française, tout à la fois découvreur de grand talent et vulgarisateur hors pair.  Sa carrière est jalonnée de succès, comme la co-découverte des anneaux de Neptune avec William Hubbard en 1984, date à laquelle Saturne a cessé d'être la seule planète à anneaux dans l'imaginaire humain.

Publicité

>>> Réécoutez "Six leçons sur l'univers par André Brahic", diffusées sur France Culture en 2013

En 2014, il était l'invité de la Marche des sciences, où Aurélie Luneau disait de lui: "Son don de conteur et son amour pour la vulgarisation et la culture de la science, au bon sens du terme, font de lui un formidable passeur de connaissances, avec cette façon bien à lui de mêler propos scientifiques et légèreté humoristique." Une joie de transmettre que l'on peut entendre au micro:

André Brahic, superstar! - La Marche des sciences 2014

58 min

Dans cette émission, on l'entend plaider pour les activités passionnées -et raconter sa propre passion pour le ciel. Et sa façon inimitable d'associer humour et connaissance:

"Un de mes combats : la lutte contre les homos tristus en faveur des homos rigolus, moins nombreux mais plus utiles"

Philippe Henarejos, le réacteur en chef du magazine Ciel et Espace, en garde aussi le souvenir d'un homme "passionné" et qui aimait partager sa passion. On peut entendre son témoignage dans le journal de 18h:

18h Mort Brahic réaction Henarejos

33 sec

Né en novembre 42 à Paris dans une famille modeste, André Brahic a notamment été Initié à l'astrophysique par celui qui a fondé, après-guerre, la discipline en France -Evry Schatzman.

"Dans la vie, souvent la passion vous vient d'une rencontre. Comment faire pour faire des rencontres ? C'est très simple il suffit d'être ouvert. Ma chance, c'est d'avoir rencontré deux personnes : Evry Schatzman, considéré comme le père de l'Astrophysique française et Michel Henon, astrophysicien et mathématicien. Ils m'ont tous deux appris à réfléchir et à avoir de la logique."

Il a très vite marqué le champ de ses découvertes et est devenu l'un des plus grands spécialistes mondiaux du système solaire. Outre ses apports à la connaissance des anneaux de Saturne, il a donc co-découvert ceux de Neptune. Et dès les années 80, il fut l'un des spécialistes de l'exploration du système solaire conduite par les sondes spatiales Voyager, Cassini , dont il a été le membre français des équipes d’imageries.

Pour (re)découvrir son talent de pédagogue enthousiaste, vous pouvez voir cette conférence intitulée "Promenade sur les anneau de Saturne", de 15 minutes, donnée à l’École normale supérieure dans le cadre des "Ernest".