Publicité

Andrzej Zulawski est mort

Andrzej Zulawski.
Andrzej Zulawski.
© Maxppp - Rafal Guz

Le cinéaste polonais Andrzej Zulawski est mort à l'âge de 75 ans, des suites d'un cancer. Il avait signé de grands films, comme "L'important c'est d'aimer" (1975), ou "Possession" (1981).

Son dernier long métrage, Cosmos, était l'adaptation d'un roman de Witold Grombowicz.

Je pense que les Français aiment de moins en moins de choses, disait-il en 1991 au micro de Michel Ciment. Ils en aimaient beaucoup plus. J'ai revu un film de Tavernier avec beaucoup de plaisir, "Que la fête commence", parfaitement écrit et admirablement joué, une espèce de brouillon, très libre, où on se permettait des choses qu'aujourd'hui Tavernier ne pourrait plus se permettre lui même.  [...] Le spectre des libertés va en rétrécissant. Le fantôme de la liberté tend à être un peu évanescent, et je le regrette parce que je ne pense que ça soit un pays dont la marque principale soit cette espèce de recroquevillement sur des valeurs acquises mais pas étudiées

Publicité

Réécoutez cette archive de 1991 dans laquelle le réalisateur se racontait au micro de Michel Ciment. Ses études en France, puis ses ses débuts de carrière en Pologne, d'où il fut expulsé au début des années 70, et la genèse de son premier film, L'Important c'est d'aimer :

Andrzej Zulaswki dans Projection Privée

40 min