Publicité

Antigone ou le grand non

Par
L'actrice japonaise dans "Antigone" mis en scène par Satoshi Miyagi au festival d'Avignon 2017
L'actrice japonaise dans "Antigone" mis en scène par Satoshi Miyagi au festival d'Avignon 2017
© AFP - ANNE-CHRISTINE POUJOULAT

L'antisèche. Figure de la résistance qui s’érige contre l’ordre établi, Antigone n’a cessé d’inspirer auteurs et metteurs en scène depuis l’écriture du mythe de Sophocle. Comment expliquer, aujourd’hui encore, une telle persistance ? Exploration en archives radiophoniques.

S'il est un mythe des plus intemporels, qui n'a cessé d'inspirer auteurs et metteurs en scène depuis la pièce originelle de Sophocle, c'est bien celui d'Antigone. Actuellement dans la Cour d'Honneur du Palais des Papes pour cette 71e édition du Festival d'Avignon avec le metteur en scène japonais Satoshi Miyagi, les fictions de France Culture vous proposent une réécriture pour la radio de l'oeuvre de Sophocle, à travers un texte inédit écrit par Stéphane Michaka et enregistré avec l'Orchestre National de France. A cette occasion, retour sur le mythe et sa postérité.

1h 00

Un mythe immortel

Vers -440 avant J-C. en Grèce antique. Antigone est l'une des sept pièces de Sophocle qui nous soient parvenues et qui a inspiré bien de auteurs au fil des siècles, parmi lesquels Robert Garnier, Jean Rotrou, Jean Cocteau, Jean Anouilh ou encore Bertolt Brecht, pour ne citer qu'eux.

Publicité

En 1949, dans une causerie diffusée dans L'Heure de culture française, Madeleine Jacques-Benoist évoquait le mythe d'Antigone en ces termes avant de retracer sa généalogie :

Il est des mythes, des êtres imaginaires, à la signification si profonde, qu'ils ne peuvent plus, une fois créés, s'éloigner de la vie des hommes. Peut-être par l'heureux choix du sujet, par la force de l'invention première, ont-ils acquis je ne sais quelle puissance mystérieuse de renaître dans des formes toujours nouvelles.

Le mythe d'Antigone (Heure de culture française, 21.12.1949)

9 min

Alors que les deux frères d'Antigone - Etéocle et Polynice - sont morts au combat, Créon, le roi de Thèbes, refuse la sépulture à Polynice et menace de mort quiconque s'approcherait du corps. Antigone, ne pouvant se résoudre à laisser son frère dans le déshonneur, brave la loi de Créon pour l'enterrer dignement. Là où sa soeur Ismène, animée par un principe de réalité, se résigne, Antigone au contraire se rebelle et défie Créon. "Je suis née pour partager l'amour, et non la haine", affirme-t-elle.

L'engagement au risque de la vie

Antigone, fille d’Oedipe, est issue de la lignée des Labdacides fondée par le dieu Cadmos. Elle est à la fois fille des dieux et fille des rois, devenue un symbole du refus et de la résistance. Féminisme avant l'heure, amour pour son frère, idéal de démocratie ou encore refus de la tyrannie de Créon : au nom de quoi Antigone s'engage-t-elle ? C'est la question que se posaient Adèle Van Reeth et Paul Dumont en 2014 dans Les Chemins de la Philosophie :

L'engagement au risque de la vie : Antigone et la justice

50 min

Cet engagement, l'écrivain Georges Steiner le percevait au pluriel. Il n'y a pas, dit-il, une Antigone mais bel et bien des Antigones, comme en atteste le pluriel de son ouvrage. Et à la question, pourquoi le mythe d'Antigone a-t-il traversé les époques, il répondait en 1986 au micro d'Alain Veinstein :

C'est une question très compliquée. Il y a des réponses jungiennes, des réponses freudiennes, des réponses politiques. Moi je crois que, partout au monde, il y a ce matin, cet après-midi, ce soir, quelque part, une jeune femme qui veut dire non. Pour laquelle l'ordre social, politique, sexuel, biologique est intolérable. Et coup de génie du mythe grec d'avoir vu dans la jeune femme le grand non.

Georges Steiner au micro d'Alain Veinstein (La nuit sur un plateau, 01.01.1986)

16 min

Antigone, une fiction enregistrée au musée Calvet d'Avignon avec les musiciens de l'Orchestre National de France

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.