Publicité

Antoine Bello, Les éclaireurs (éd. Gallimard)

Par

__________________________________ > Prix du livre France Culture - Télérama 2009 : la sélection | le lauréat

Antoine Bello, Les éclaireurs (éd. Gallimard)
Antoine Bello, Les éclaireurs (éd. Gallimard)

© Gallimard / RF A.Garinot

Publicité

C'est l'histoire de Sliv, agent spécial du CFR (Consortium de Falsification du Réel), qui veut comprendre pour quoi et pour qui il travaille.

C'est l'histoire d'une organisation secrète internationale, qui tente d'influer sur l'histoire des hommes, et dont l'existence est brutalement remise en cause un certain 11 septembre 2001.

C'est l'histoire de Youssef, tiraillé entre sa foi et son amitié ; de Maga, jeune femme moderne que son mariage précipite dans une famille d'intégristes ; de Lena, dont la rivalité professionnelle avec Sliv cache peut-être des sentiments d'une autre nature.

C'est l'histoire d'une grande nation, l'Amérique, qui trahit ses valeurs quand le monde a le plus besoin d'elle. C'est, d'une certaine façon, l'histoire du siècle qui vient.

<em>- 4e de couverture - parution le 5 février 2009 -</em>

L'avis du libraire Olivier Augier

Librairie Arts & Livres à Le Plan de Grasse

Paru en 2007 «Les Falsificateurs» (repris en Folio) d'Antoine Bello m'avait littéralement enchanté - véritable coup de coeur personnel - par l'originalité de son scénario, particulièrement bien ficelé et maîtrisé.

Les Falsificateurs c'est tout d'abord l'histoire de Sliv. Un jeune Islandais fort attachant, doué et parfois naïf, postulant dans une entreprise de conseil environnemental pour son premier emploi. Mais c'est aussi l'histoire d'une organisation secrète internationale, le CFR (le Consortium de Falsification du Réel), dont personne ne connaît le but, mais qui falsifie depuis longtemps déjà ce que nous prenons pour la réalité. Des exemples ? la falsification des archives de la Stasi, Christophe Colomb qui n'a jamais découvert l'Amérique, ou encore la première chienne envoyée dans l'espace - Laïka - qui n'a jamais existé...

Sliv se retrouve en fait, via son emploi, engagé dans cette organisation secrète qui tantôt le fascine, tantôt l'inquiète, qui lui fait parcourir le monde et faire la connaissance de personnes allant changer définitivement sa vie, mais qui tout autant peut le faire douter, l'effrayer...

«Les Falsificateurs» en un seul mot, pour moi : Brillant !

C'est dire si j'attendais impatiemment la parution des «éclaireurs», suite des aventures de la falsification du réel. Et quel bonheur de retrouver Sliv, notre agent spécial du CFR qui, la maturité venant avec l'âge, veut comprendre a quoi il travaille depuis tant d'années, quelle est la finalité du CFR et surtout qui le dirige ? Comme souvent l'histoire personnelle va être emportée par l'Histoire - les destins de Sliv et du CFR vont être bouleversé le matin du 11 Septembre 2001.

«Les Eclaireurs» montre que lorsque l'on tente d'influer sur le cours de l'histoire des hommes, on ne sait jamais réellement quelles en seront les conséquences...

Une fois de plus, ce roman m'a passionné et place Antoine Bello parmi les auteurs dont on se réjouit à l'avance des romans qu'il va écrire à l'avenir.

Une fois de plus brillant, une fois encore un coup de coeur !

Le site de la librairie Arts & Livres