Publicité

António Damásio : "Il faut apprendre à nourrir les bonnes émotions qui permettent aux humains de prospérer"

Par
La fabrique de la conscience
La fabrique de la conscience
© Getty - Oliver Rossi

António Damásio, l’un des spécialistes des neurosciences les plus importants, lève ici le voile sur la fabrique de la conscience. Au sein du cerveau, bien sûr, et qui plus est dans ses parties les plus profondes, si intimement liées au corps et à la régulation de la vie biologique.

D’où vient que nous soyons des êtres conscients, éprouvant toujours, dès que nous ouvrons les yeux et quoi que nous fassions, le sentiment inébranlable d’être toujours les mêmes ? Et quels sont, au tréfonds de nos cellules, les mécanismes qui permettent l’émergence de ce qu’il y a de plus humain en nous, nos sentiments, nos pensées, nos créations ? António Damásio, l’un des spécialistes des neurosciences les plus importants et les plus originaux, lève ici le voile sur la fabrique de la conscience. Au sein du cerveau, bien sûr, et qui plus est dans ses parties les plus profondes, si intimement liées au corps et à la régulation de la vie biologique.

Non, la conscience et le soi ne sont pas une "chose", une "substance", une "entité" en nous, comme on l’a longtemps postulé. Bien au contraire, ils forment un ensemble dynamique de processus nés petit à petit au fil de l’évolution biologique. Pour autant, les "naturaliser" ainsi, est-ce rabaisser l’homme ? Sûrement pas, pour António Damásio, tant on peut s’émerveiller de la mécanique rendant possible la symphonie dont, à chaque instant de notre vie, nous sommes le chef d’orchestre.

Publicité

Une conférence enregistrée en 2010.

António Damásio, médecin, professeur de neurologie, neurosciences et psychologie, directeur de l'Institut pour l'étude neurologique de l'émotion et de la créativité de l'université de la Californie méridionale, auteur notamment de L'Erreur de Descartes, et de L'Autre Moi-Même

Sylvie Berthoz, psychologue au service de Psychiatrie de l'adolescent et du jeune adulte de l'Institut Mutualiste Montsouris

Pascal Sévérac, professeur de philosophie à l'Université Paris-Est Créteil, enseignant à l'École Supérieure du Professorat et de l'Éducation et membre du laboratoire "Lettres, Idées, Savoirs"

Sébastien Bohler, rédacteur à la revue Cerveau & Psycho.

34 min