Arctique en dégel, amour des araignées et Maria Callas : la Session de rattrapage

Publicité

Arctique en dégel, amour des araignées et Maria Callas : la Session de rattrapage

Par
Maria Callas, pieuvre, Xavier Niel à l'École 42
Maria Callas, pieuvre, Xavier Niel à l'École 42
© AFP - Gamma-Rapho via Getty Images / MARTIN BUREAU

Sélection. Retrouvez chaque samedi la sélection hebdomadaire des programmes de France Culture à réécouter.

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir chaque semaine la Session de rattrapage par email

Bonjour à toutes et à tous,

Publicité

Cette semaine, la vidéo d'un ours blanc affamé ( d'abord présentée comme une conséquence du changement climatique) faisait le buzz sur les réseaux sociaux. Parallèlement, Emmanuel Macron appelait à "une mobilisation beaucoup plus forte" pour le climat, envisageant d' utiliser la finance comme premier levier dans cette lutte. Mais pour certains penseurs du climat, ces initiatives sont davantage des opérations de communication que de véritables négociations politiques. Et la ruée des grandes puissances vers l'Arctique en dégel et ses promesses de minerais et d'hydrocarbures, ne peut que nous rappeler l'insatiable appétit économique qui anime l'humanité envers et contre tout. Belles écoutes. Hélène Combis-Schlumberger

COMPRENDRE

Xavier Niel à l'École 42
Xavier Niel à l'École 42
© AFP - MARTIN BUREAU

Numérique : les femmes sur la touche. "Internet est construit par des hommes : codes, contenus. Seulement 15% des articles de Wikipédia sont consacrés aux femmes", déplore la députée LREM Paula Forteza. L’égalité entre les femmes et les hommes et loin d’être effective et le numérique est loin d'échapper à cette problématique. ( Le Numérique est politique, 14 min)

Lutte des classes… toujours ? "Les classes sont le produit social de la production devenue la raison d’être d’un monde qui se conçoit comme la croissance indéfinie de sa propre capacité de croissance." Pour le philosophe Jean-Luc Nancy, non seulement la lutte des classes n’a rien perdu de son actualité, mais elle s’impose de manière plus évidente que jamais. ( Le Journal des idées, 5 min)

Oeuvre/artiste, sempiternel débat. "Interpréter, relire toute l'histoire des arts au seul filtre de la question du statut des femmes me paraît une réduction catastrophique de notre capacité interprétative." C'est ce qu'avance la sociologue Nathalie Heinich, alors que le cas Polanski relance le débat sur le conflit entre l'oeuvre et l'artiste. ( La Grande table, 33 min)

APPRENDRE

Une pieuvre de l'aquarium de Coruña
Une pieuvre de l'aquarium de Coruña
- CC

Elles font couler de l’encre. Plus on en apprend sur les pieuvres et plus elles nous surprennent. Certaines ont des capacités de camouflage aussi développées, sinon plus, que celles des caméléons. Uniques parmi les invertébrés pour leur intelligence et leurs incroyables facultés adaptatives, les pieuvres sont capables d’apprendre, d’utiliser des outils, voire de jouer. ( La Méthode scientifique, 1 h)

Lumières persanes. "La lumière d’un éclair se présente aux novices, fulgure et se replie comme la fulguration d’un éclair délicieux", écrivait le mystique perse Sohrawardi. Comment l'Iran s'est-il approprié ce mot mystérieux de philosophie, et qu'est-ce que cette sagesse mystique dont parlent les philosophes iraniens ? ( Les Chemins de la philosophie, 1h)

Place de la toile. Saviez-vous que les araignées chantaient, dansaient, se parfumaient ou offraient des gourmandises. Christine Rollard est une aranéologue passionnée qui tente notamment de comprendre cette peur que nous éprouvons face à ces bestioles à huit pattes. ( J'ai déjà connu le bonheur, 45 min)

(RE)DÉCOUVRIR

Maria Callas en 1960
Maria Callas en 1960
© Getty - REPORTERS ASSOCIES/Gamma-Rapho

Maria Callas, dernier acte. Elle a bouleversé l'art lyrique du XXe siècle. Retour sur l'existence tragique et romanesque de la diva, disparue prématurément en 1977, alors que vient de sortir le film documentaire de Tom Volf. ( Métronomique, 59 min)

Machine littéraire. Comme un puzzle, entrelacs de lieux, paysages, sons, couleurs à agencer : voilà comment Jean Echenoz raconte de sa voix douce son travail d'écriture, au moment où s'expose à Paris la matière même de ses recherches, tapuscrits, manuscrits originaux, carnets de notes, réflexions sur l’écriture, photographies, etc. ( Par les temps qui courent, 58 min)

Gainsbourg proustien. "Mon disque il est à l’image de ce que je suis à mon âge. Il est efficace, il est musical et ce que je balance dans les lyrics c’est parfaitement sincère", confiait Gainsbourg à propos de son album "Love on the beat". C'était en 1984, à l'issue d'un questionnaire de Proust que nous vous proposons de redécouvrir. ( Les Nuits de France Culture, 28 min)

LA CITATION

Cette semaine, la citation est de Michel Pastoureau. En 1994, dans Les Chemins de la connaissance, il racontait les origines du drapeau français ( Les Nuits de France Culture, 20 min) 

On a longtemps raconté que, soit La Fayette, soit Bailly, le maire de Paris, avait créé cette cocarde en associant la couleur du roi, le blanc, avec les couleurs de la ville de Paris, le rouge et le et bleu. Je crois qu'il faut rechercher plus en amont de la Révolution française, regarder du côté des habitudes chromatiques de la famille des Bourbons et du côté de la Révolution américaine. Elle précède de quelques années la française. Là, on s'aperçoit que le bleu, le blanc et le rouge sont les couleurs de la révolution en marche dans les années 1770, au Nouveau monde...

Enfin, si jamais vous n'avez pas le temps d'ouvrir un livre ce week-end, par ces temps chargés, consolez-vous avec ces cinq histoires de canulars littéraires ! Nous les avons dégotées pour vous après que dix-neuf maisons d'édition ont cette année boudé un roman de Claude Simon (Nobel de littérature 1985) envoyé sous le sceau de l'anonymat. A la semaine prochaine !