Assassins, la secte derrière le mot
Assassins, la secte derrière le mot

Assassins, la secte derrière le mot

Publicité

Assassins, la secte derrière le mot

Par

La secte des Assassins a fait régner la terreur pendant plus de deux siècles sur la Perse et la Syrie grâce à une méthode : le meurtre politique. Son histoire a inspiré de nombreux artistes et c'est d'elle que vient le mot "assassin".

Saviez-vous que le mot "assassin" vient d'une secte islamique du XIe siècle ? Qui a aussi inspiré la série de jeux vidéo Assassin's Creed.

Cette secte c'est celle des Nizârites, plus connue sous le nom de "secte des assassins". Implantée de Syrie à la Perse, elle a terrorisé ses voisins et ennemis pendant plus de deux siècles. Son mode opératoire : le meurtre politique. 

Publicité

À l'origine des Assassins, Hassan Sabbah. Né en Perse, il se convertit en Égypte à l'ismaélisme, une branche du chiisme, l'une des deux grandes familles de l'islam avec le sunnisme. 

En 1090, Hassan Sabbah rentre en Perse et acquiert la forteresse d'Alamut. Il y fonde sa secte et forme les combattants qui iront tuer pour lui. L'objectif : combattre les Seldjoukides, un empire turc sunnite qui occupe la Perse à cette époque.

Parmi les meurtres les plus connus, figurent ceux du sultan et du vizir des Seldjoukides. Après ces deux meurtres, l'empire ennemi s'enlise dans des guerres de succession

La secte fait aussi assassiner quelques chrétiens croisés mais la plupart des victimes sont sunnites. Au total, la secte a tué une centaine de personnalités mais jamais de civils. Avec souvent la même méthode : le combattant s'infiltre dans l'entourage de sa cible puis le poignarde en public, avant d'être tué à son tour.

Tous les meurtres des Assassins ont été réalisés au poignard, moins efficace que le poison mais plus spectaculaire. Toutes les armées ont buté sur Alamut jusqu'à l'arrivée des Mongols en 1292. Les Mongols prennent la citadelle après un siège de trois ans.

C'est l'explorateur italien Marco Polo qui révèle aux Occidentaux l'existence de la secte. Les combattants sont surnommés "hashashine", "consommateurs de haschich" en arabe. Surnom qui a été transformé en Occident pour créer le mot "assassin".

Mais contrairement à la légende, ils ne fumaient pas de haschich pour tuer. Ce surnom vient de leurs ennemis qui se moquaient leur comportement suicidaire. 

La secte des Assassins fascine l'Occident. Elle a inspiré les écrivains Amin Maalouf et Umberto Eco, le rappeur Georgio, la série Game of Thrones mais aussi la série de jeux vidéo à succès Asassin's Creed. Si le premier jeu se situe en Syrie au XIIe siècle, les suivants ont transporté la secte à des époques et des lieux où elle n'a pas existé.