Publicité

AU-DELÀ DES LIMITES DU CORPS

Le corps humain a ses limites que nous tentons de dépasser par la technique : organes artificiels pour réparer, techniques d’entraînement et substances dopantes pour augmenter les performances du corps et du cerveau, hybridation avec les machines... Jusqu’où pouvons-nous aller ? Avons-nous tous les droits sur notre propre corps ? Quelles questions éthiques soulèvent ces nouvelles pratiques sur le corps ?

CC lindsey kone / Flickr

Publicité

Organes artificiels : l’homme en pièces détachées

Imaginez un monde où l’on fabriquerait des organes artificiels en matière organique : finie la longue attente d’un donneur, dépassés les risques de rejet de greffons, réduits les coûts de transplantation... Ce monde est pour demain.

Une conférence de Joël de Rosnay, conseiller de la Présidente d’Universcience, président exécutif de Biotics international.

Plus haut, plus vite, plus fort... jusqu’où ?

Le sport est bon pour la santé, dit-on. Est-ce encore vrai lorsque nous poussons le corps au-delà de ses limites ? Lorsque nous le forçons à la performance par des dopants ? Lorsque nous le surentraînons ?

Une conférence de Jean-François Toussaint, directeur de l’Institut de recherche biomédicale et d’épidémiologie du sport (Irmes) à l’Insep, membre du Haut Conseil de la santé publique.

Cerveau : réparer ou augmenter ?

Les découvertes en neurologie ouvrent la voie à une régénération du cerveau en cas de lésions et de dégénérescence. Les espoirs de guérison sont grands, mais ils vont au-delà. Même en bonne santé, la tentation est grande d’augmenter ses capacités de mémoire, d’apprentissage, de raisonnement. Avec quels risques ?

Une conférence de Hervé Chneiweiss, neurobiologiste et neurologue, directeur de recherche au CNRS, directeur du laboratoire "Plasticité gliale" au Centre de psychiatrie et neurosciences, U894 Inserm / université Paris-Descartes.

L’Homme et la machine : une hybridation programmée

Prothèses, implants, interfaces informatiques, moteurs, produits stimulants, pollutions, transgénèses... Consciemment ou non, le corps humain du XXIe siècle est couplé à toutes sortes d’objets fabriqués. Du cyborg au corps hybridé, faut-il en avoir peur ? Devons-nous réviser notre identité corporelle pour nous ouvrir à de nouvelles possibilités ?

Une conférence de Bernard Andrieu, professeur à l'université de Lorraine, membre de l’Observatoire NIVEA.

l
l
© Radio France

Pour aller plus loin...

Voir toutes les conférences d'Universcience L'Homme est un animal mythomane / Babel Oueb.