Publicité

Au sujet des émotions

Plus qu'à une discipline, Martin Aranguren s'est attaché à une méthode : l'analyse séquentielle. Quand il était en master de sociologie, il l'a utilisée pour analyser le traitement par les médias des émeutes de 2005. Dans le cadre de sa thèse, il a fait de l'analyse séquentielle des émotions sur deux types d'objets bien différents : les situations d'énervement face à un serveur vocal téléphonique d'une part et les émotions des passagers du métro d'autre part.

cc Flick / Chrisocean