Publicité

Aurélie Charon choisit "Le Pont sur la Drina" pour "1 livre, 1 jour"

Le Pont sur la Drina
Le Pont sur la Drina
- Le livre de poche

Entre histoire et légendes, "Le Pont sur la Drina" est l'ouvrage que la productrice de "L'Expérience" et "Tous en scène" a choisi pour cet épisode d'"1 livre, 1 jour" associant France Culture à France Télévisions. A regarder en replay.

En recommandation de lecture dans le cadre de l'émission 1 livre, 1 jour,  Aurélie Charon, productrice sur France Culture de L'Expérience le dimanche à 23h et Tous en scène le dimanche à 20h, a choisi Le Pont sur la Drina de Ivo Andric publié aux Editions le Livre de Poche.

Synopsis

A Visegrad, c’est sur le pont reliant les deux rives de la Drina – mais aussi la Serbie et la Bosnie, l’Orient et l’Occident – que se concentre depuis le XVe siècle la vie des habitants, chrétiens, juifs, musulmans de Turquie ou « islamisés ». C’est là que l’on palabre, s’affronte, joue aux cartes, écoute les proclamations des maîtres successifs du pays, Ottomans puis Austro-Hongrois.
C’est la chronique de ces quatre siècles que le grand romancier yougoslave Ivo Andri ´c, prix Nobel de littérature en 1961, nous rapporte ici, mêlant la légende à l’histoire, la drôlerie à l’horreur, faisant revivre mille et un personnages : de Radisav le Serbe empalé par le gouverneur turc, à Fata qui se jette du pont pour éviter un mariage forcé, et au vieil Ali Hodja, le Turc traditionaliste, qui voit avec consternation surgir les troupes de l’empereur François-Joseph.
En 1914, le pont endommagé dans une explosion demeure debout. Sinistre présage, cependant, grâce auquel ce roman paru en 1945, œuvre d’un écrivain bosniaque par sa naissance, croate par son origine et serbe par ses engagements d’alors, nous paraît aujourd’hui mystérieusement prophétique.

Publicité

Pourquoi avoir choisi ce livre ?

Parce qu’en lisant Le Pont sur la Drina, on comprend l’histoire des Balkans, de cette région multiculturelle, des liens entre Orient et Occident. Ivo Andric (Prix Nobel en 1961) était écrivain mais aussi diplomate, il croyait au projet de la Yougoslavie. A travers l’histoire de ce pont dans le village de Višegrad, qui relie deux mondes, il réalise une chronique des sentiments qui habitent ces peuples. Cette région contient, sur un territoire restreint, toutes les questions de notre époque. Après la lecture, j’ai voulu aller marcher sur le pont sur la Drina, je suis partie à Višegrad, en Bosnie à la frontière de la Serbie, où l’on peut visiter l’école et la maison d’enfance de l’écrivain. Depuis malheureusement la ville est chargée de la mémoire du conflit des années 90.

Retrouvez l'émission en replay sur France.tv

Ivo Andric (Travnik,1892 - Belgrade,1975) est l'auteur de romans mondialement connus comme Le Pont sur la Drina et La chronique de Travnik. Diplomate, favorable à l'unité yougoslave (il se rallia au régime du maréchal Tito), il obtint en 1961 le prix Nobel de littérature.

Aurélie Charon a commencé sur France Inter en 2007. Elle réalise depuis cinq étés des séries documentaires sur la jeunesse dans le monde : dont les dernières Underground Democracy et Une série française sur France Inter. Elle organise des "Radio live" sur scène avec les personnages de ses séries radiophoniques, des jeunes activistes du monde entier, elle a créé Radio live production. Elle écrit pour Libération.
Aurélie Charon a produit la série Jeunesse 2016, Backstage, L'Atelier intérieur et présenté Les Ateliers de la nuit sur France Culture pendant quatre saisons. Elle a produit et animé l'émissions "Une vie d'artiste" sur France Culture.