Les origines du chant populaire "Bella Ciao"
Les origines du chant populaire "Bella Ciao"

Les origines du chant populaire "Bella Ciao" - #CulturePrime

Publicité

Aux origines du chant populaire "Bella Ciao"

Par

Reprise dans des manifestations comme les "sardines" en Italie ou chez les "gilets jaunes" et leur "Macron ciao", ainsi que dans la série "Casa De Papel", la popularité de "Bella Ciao" n'est plus à prouver. Pourtant ses origines restent floues, mélangeant faits historiques et légendes urbaines.

C'est un rythme italien qui reste en tête dès qu'on l'entend. Repopularisé il y a quelques années par une célèbre série, vous croyez peut-être tout connaître de la véritable histoire de cette musique. Pourtant les origines de la chanson Bella Cia origines restent floues, mélangeant faits historiques et légendes urbaines.

Bella Ciao, chanson résistante ?

C’est l’explication la plus souvent donnée sur les origines de “Bella Ciao”. Elle aurait été chantée pendant la Seconde Guerre mondiale par la résistance antifasciste. On l’aurait vu apparaître en 1943 pendant la guerre civile italienne et la plupart des résistants l’auraient entonnée. En 1943 la guerre des “partigiani” fait rage en Italie. Le pays est coupé en deux avec le Nord dirigé par Mussolini et le Sud gouverné par la royauté. 

Publicité

En réalité, la chanson a été très peu connue et chantée par les résistants. Ce serait surtout ceux présents dans les Abruzzes la “brigada Maiella” qui la fredonnait. 

Elle aurait donc bien été écrite dans ces années-là, mais elle n’aurait été que très peu connue. Les paroles reprennent un chant populaire “Fior Di Tomba” et racontent l’histoire d’un partisan qui va combattre l’envahisseur et demande à sa bien aimée de déposer une fleur sur sa tombe, avant de clamer qu’il est mort pour la liberté. 

58 min

Ses premières apparitions en Italie et en France

La chanson acquiert en réalité sa notoriété après 1945. La presse socialiste la reprend et une revue d’ethnographie la publie dans ses pages en 1953. La revue dirigée par l'anthropologue Alberto Mario Cirese avait pour objectif de redorer la culture populaire oubliée par le fascisme. 

Elle aurait également été chantée par la jeunesse socialiste italienne à Prague en 1947, lors du Festival mondial de la jeunesse démocratique. Beaucoup de dirigeants communistes et socialistes italiens s’étant exilés pendant la guerre, ils auraient pu souffler l’idée de chanter cet hymne partisan aux paroles sages qui unifient la gauche. 

D'où vient la mélodie de?? italienne, sort une version en France qui la popularise en 1963. Un spectacle intitulé “Bella Ciao” est monté en 1964 autour des paroles de la chanson. Le grand public la découvre à ce moment-là. 

Une chanson originaire des rizières ?

Une des légendes de “Bella Ciao” situe les origines au début du XIXe siècle dans le Nord de l'Italie. Là-bas des femmes, appelées les “Mondines” travaillent dans les rizières autour du fleuve Pô principalement. On raconte qu’elles auraient été les premières à chanter "Bella Ciao" mais avec des paroles différentes pour dénoncer leurs conditions de travail. 

“Le matin, à peine levée / À la rizière je dois aller (...) Et entre les insectes et les moustiques / Un dur labeur je dois faire”.   

Pour des historiens ce pan de l’histoire est une invention. Le témoignage de Vasco Scansiani, désherbeur dans les rizières va dans cette direction. Il affirme avoir écrit les paroles de la chanson en 1951 après les premières apparitions du chant “partisan”.

D'où vient la mélodie de Bella Ciao ?

Un des derniers mystères reste la mélodie de “Bella Ciao”. Cesare Bermani, historien et Carlo Pestelli, musicologue, avancent l’idée d'une origine française. Un chant français qui daterait du XVIe siècle aurait circulé jusqu’au Piémont italien. 

Autre origine possible, une partie de la mélodie pourrait aussi venir d’un chant yiddish de 1910. Les liens entre l’Italie et l’Autriche ayant été forts à cette période, des chansons ont pu circuler entre les deux pays. 

Seconde Guerre mondiale, Italie.
Seconde Guerre mondiale, Italie.
© Getty

"Bella Ciao" c'est à la fois un chant populaire, révolutionnaire, antifasciste, féministe et national. La popularité de cette chanson s'est construite au fil des ans. Les fables autour des origines de ce chant renforcent sa symbolique et aident le pays à se projeter dans l'histoire de "Bella Ciao", dont tous les Italiens se revendiquent, aujourd'hui encore.