Publicité

Aux sources des idées d'Emmanuel Macron

Par
Lors d'un colloque, l'ex ministre de l'Economie a appelé mi septembre à "poursuivre" l'oeuvre de Michel Rocard. L'ancien Premier ministre PS séduit mais en partie seulement par Emmanuel Macron.
Lors d'un colloque, l'ex ministre de l'Economie a appelé mi septembre à "poursuivre" l'oeuvre de Michel Rocard. L'ancien Premier ministre PS séduit mais en partie seulement par Emmanuel Macron.
© AFP - Bertrand Guay

Influences. Le successeur de François Hollande à l'Elysée a toujours cultivé un profil intellectuel, évoquant ses collaborations avec le philosophe Paul Ricoeur ou les chercheurs qui peuvent l'influencer. Profils.

Emmanuel Macron, nouveau président de la République, élu à 39 ans face à la candidate du Front national Marine Le Pen, affiche souvent un profil intellectuel, n'hésitant pas à évoquer ses collaborations avec le philosophe Paul Ricoeur, à parler d'histoire ou à s'entourer de chercheurs ou d'écrivains. Découvrez ici certains de ceux qui ont nourri l'ex-ministre de l'Economie intellectuellement.

Paul Ricoeur, l’inspirateur

Paul Ricoeur en 2003.
Paul Ricoeur en 2003.
© AFP - Martin Bureau

C’est la référence intellectuelle que l’on entend en permanence quand on s’intéresse à Emmanuel Macron. Lui-même, ses proches et son entourage mettent en avant sa proximité avec le philosophe. Invité des Matins le 27 janvier 2017, Emmanuel Macron explique notamment à Guillaume Erner que :

Publicité

J'ai beaucoup appris auprès de lui. A lire la philosophie. Parce que c'est un hasard de la vie, presque un malentendu. C'est François Dosse, qui a été son biographe, qui était historien, qui a été un de mes professeurs, qui m'a conduit jusqu'à lui parce que Ricoeur cherchait quelqu'un pour faire ses archives. Donc c'était vraiment une tâche très manuelle, très ancillaire. Et nous nous sommes rencontrés, et nous ne nous sommes plus quittés.

Emmanuel Macron évoque longuement ce qu'il a gardé de Paul Ricoeur, son "héritage"

7 min

A ÉCOUTER Entretien complet avec Paul Ricoeur (A Voix nue)

Dans les faits, Emmanuel Macron a été en 2000 l’assistant éditorial de Paul Ricœur (1913-2005).

Cette année-là, il l’aide considérablement pour la mise en forme du livre "La Mémoire, l’histoire, l’oubli", au Seuil, en rédigeant l'appareillage critique, la bibliographie, les archives, les notes de bas de page. Mais écoutez la philosophe Myriam Revault d’Allonnes chez nos confrères de France Inter. Membre du conseil scientifique du Fonds Ricœur, elle croit déceler chez Emmanuel Macron une tentative de récupération qui l’agace.

Pourtant, d'autres, qui connaissent bien Ricœur et qui ont déjà échangé avec Emmanuel Macron, affirment que sa connaissance de l’homme et de l’œuvre est certaine. Macron est diplômé de philosophie. « Il a une certaine culture générale, il est vif », confirme le journaliste Marc Endeweld, invité du journal de 12h30 de France Culture du 22 janvier dernier. Mais notre confrère de Marianne nuance : « la légende Macron a été largement diffusée par certains éditorialistes trop contents d’avoir « plus libéral que moi tu meurs » comme ami ».

A écouter : Emmanuel Macron, libéré, délivré

Olivier Mongin, l'ami "catho de gauche"

 Olivier Mongin
Olivier Mongin
© Radio France - CB

Emmanuel Macron s’inspire du christianisme social. Il y a cet héritage de Paul Ricœur que l’on retrouve aussi chez son ami philosophe Olivier Mongin, directeur de la publication de la revue Esprit (1988-2012). Les deux hommes se sont connus grâce à Paul Ricœur.

Emmanuel Macron entre au comité de rédaction de la revue il y a une dizaine d'années et y siège toujours. Aujourd’hui, Olivier Mongin ne se définit pas comme « macronien ». Il n'a pas rejoint le mouvement « En Marche ! » mais il entretient un rapport amical avec Emmanuel Macron, une « amitié philosophique » explique-t-il ajoutant « c'est un type bien ! »

Erik Orsenna, l'écrivain

Erik Orsenna
Erik Orsenna
© Radio France

L'académicien est, dit-on, admiratif d'Emmanuel Macron. L'entourage de l'ancien ministre nous a souvent cité le nom de l'écrivain. Contacté, Erik Orsenna nous confirme qu'il est un ami d'Emmanuel Macron depuis leur participation commune à la Commission Attali en 2007. Un moment qui a d'ailleurs permis à l'enfant d'Amiens de faire de très nombreuses rencontres et amitiés qu'il a conservées depuis.

Erik Orsenna a participé au premier meeting d'En Marche ! à la Mutualité le 12 juillet 2016. Mais n'a pas prévu de se rendre aux prochains temps forts. Il soutient "son approche" me dit l'écrivain qui ne comprend pas pourquoi la droite aurait confisqué la liberté et la gauche, l'égalité, pour reprendre les mots d'Emmanuel Macron. "Il est important de réconcilier les deux", estime Erik Orsenna.

A écouter aussi : Emmanuel Macron et les délices de l'"anti-système"

Thierry Pech, le laboratoire d'idées

Thierry Pech
Thierry Pech
© Radio France - Coquelicot Vitale

Cet intellectuel à la tête du think tank Terra Nova est un proche d'Emmanuel Macron. Son cercle de réflexion depuis ses débuts proche du Parti Socialiste réfléchit à de très nombreux sujets et publie de très nombreux rapports mais n'engage pas sa fondation sur la démarche de l'ancien ministre. Thierry Pech dispose d'un réseau conséquent qu'il peut mettre à disposition du candidat. Il y a entre les deux hommes une véritable relation intellectuelle et amicale.

Emmanuel Macron a d'autres amis dans d'autres think tanks. C'est le cas de Laurent Bigorgne, directeur du plus libéral Institut Montaigne dont la femme, Véronique Bolhuis, a hebergé à son adresse personnelle « l'association pour le renouvellement de la vie politique », embryon d' « En Marche ! » lors du dépôt des statuts en préfecture. Histoire de brouiller les pistes et ne pas être repéré trop vite par le gouvernement et l’Élysée. Parmi les cercles, on peut enfin citer Les Gracques auprès de qui Emmanuel Macron compte beaucoup d'amis comme Lionel Zinsou, ancien Premier ministre du Bénin.

Jean Pisany-Ferry, l'économiste stratège

 Jean Pisani-Ferry
Jean Pisani-Ferry
© Radio France - Francesca Fossati

Il existe une « vraie proximité » entre lui et Emmanuel Macron.

Même si évidemment, pour ce dernier, avec son passé de banquier d’affaires et de ministre de l’économie, les réseaux dans ce domaine ne manquent pas, sa relation avec Jean Pisani-Ferry est différente de celle qu’il peut entretenir avec d'autres économistes comme Philippe Aghion, Elie Cohen ou Gilbert Cette. Jean Pisani-Ferry est moins court-termiste que ses confrères. Mercredi 11 janvier 2017, il annonce son départ de France Stratégie où il était commissaire général à la stratégie et à la prospective pour rejoindre l'équipe d'Emmanuel Macron pour y prendre en charge le programme et les idées. En 44 mois au sein de France Stratégie, il réhabilite l’esprit du Plan des débuts de la IVème République. Il y promeut l’approche décennale 2017-2027 et explique à Emmanuel Macron comment « mettre à niveau » le pays. Il partage avec lui le goût pour la confrontation des idées. Il aime faire travailler et réfléchir ensemble des personnes de disciplines différentes, de cultures professionnelles différentes (économistes, sociologues, juristes…) pour aboutir à un diagnostic et des solutions partagés.

Jean Pisani-Ferry a collaboré il y a près de 20 ans avec un autre ministre de Bercy à l'époque, Dominique Strauss-Kahn. Et l'on retrouve aujourd'hui dans l'entourage d'Emmanuel Macron beaucoup de collaborateurs de DSK engagés lors de sa campagne pour les primaires socialistes de 2006. Beaucoup ont fréquenté le célèbre QG de la rue de la Planche, dans le 7ème arrondissement de Paris.