Publicité

Averroès, fauteur de troubles ?

Par
Averroès
Averroès
- Wikimedia Commons

Averroès est l’héritier des grandes figures de la pensée gréco-arabe et l’une des sources des cultures médiévales juives et latines. Mais pour la scolastique, il est le père insensé d’une théorie dégradante et antireligieuse sur l’homme, le scandaleux négateur de cette proposition : "l'homme pense".

Le nom d'Averroès est celui d’un scandale. Voici l’homme d’une thèse folle qui soutient que l’intellect est séparé des individus et unique pour toute l’espèce. Conséquence ? La négation de la proposition "je pense" : la ruine de la rationalité. Pendant cinq cents ans, l’Europe s’en offusquera. Comment comprendre cette histoire qui mêle fascination et rejet ? D’où vient que l’averroïsme récusé d’emblée n’ait cessé de reparaître ? Pour Freud, Averroès, alias Abū l-Walīd Muh. ammad ibn Ah.mad Ibn Rušd, est l’archétype d’une "inquiétante étrangeté" venue perturber la latinité.

Une conférence enregistrée en mars 2017.

Publicité

Jean-Baptiste Brenet, médiéviste, professeur de philosophie à l'université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, auteur de Averroès l'inquiétant (2015, Les Belles Lettres) et de Averroès et l'espace potentiel (2017, Verdier).

Les Chemins de la philosophie
51 min