Publicité

Avignon 2010. « Double Stein » par Ludovic Lagarde avec la collaboration de Dominic Glynn

Par

__________________________________ *> dossier : * le festival d'Avignon 2010

Gertrude Stein et Ludovic Lagarde
Gertrude Stein et Ludovic Lagarde

Gertrude Stein et Ludovic Lagarde © DR / RF. Isabelle Lassalle

Publicité

Lundi 12 juillet à 20h, en direct et en public depuis la cour du musée Calvet à Avignon

A partir de textes de Gertrude Stein traduits par Olivier Cadiot, d’extraits de Doctor Faustus lights the lights , Oui dit le très jeune homme , To be sung , de l’Autobiographie d’Alice Toklas traduite par Bernard Fay et d’Alice d’Olivier Cadiot, France Culture propose une création radiophonique mise en voix et en son par Ludovic Lagarde. Le choix des textes et la dramaturgie sont signés Dominic Glynn, la réalisation Jacques Taroni avec les comédiennes Valérie Dashwood, Constance Larrieu, Christèle Tual et Camille Panonacle. Rencontre avec le metteur en scène Ludovic Lagarde pendant les répétitions dans la cour du musée Cavet.

Avec Olivier Cadiot en artiste associé, ce festival offre l’occasion d’un projet commun longtemps envisagé entre Ludovic Lagarde et Blandine Masson. [1’23’’]

Les quatre comédiennes sur la scène de la cour du musée Calvet
Les quatre comédiennes sur la scène de la cour du musée Calvet

En s’inspirant de deux autobiographies de Gertrude Stein, de ses textes de théâtre et de Fairy Queen d’Olivier Cadiot, Dominic Glynn a composé le portrait de cette auteure reconnue mais, paradoxalement, peu lue. Au fil de la lecture, l’écrivain se présentera sous des visages multiples : une femme qui se perd dans les bois, une Française pétainiste qui se dispute avec une américaine sympathisante de la résistance, une fée performeuse de poésie sonore…

Les quatre comédiennes sur la scène de la cour du musée Calvet © RF / Isabelle Lassalle
Composition d’une bande son très travaillée, à partir d’extraits de spectacles, d’articles, de chansons, d’éléments enregistrés… [2’57’’]

Séance de travail dans la cour du musée
Séance de travail dans la cour du musée

La proposition de Ludovic Lagarde et de Dominic Glynn essayera de tracer les contours de cette écrivaine, dramaturge, poétesse américaine qui passa en France La plus part partie de sa vie. Arrivée à Paris en 1902, avec son frère, elle a joué un rôle important dans l’évolution de l’art moderne au sein du quartier Montparnasse où elle défend particulièrement Picasso et les cubistes. Elle a également inspiré la nouvelle littérature américaine de l’entre-deux guerres en proposant de nouvelles formes théâtrales et lyriques.

Séance de travail dans la cour du musée Calvet © RF / Isabelle Lassalle Ludovic Lagarde a choisi de proposer une nouvelle lecture de l’œuvre de la poétesse en s’orientant sur versant moins connu et plus lumineux. Extraits. [2’30’’]


Les quatre comédiennes qui participent à la lecture font aussi partie du collectif artistique de la Comédie de Reims. [1’29’’]


**> « Double Stein » de Ludovic Lagarde. ** Pour réécouter l’émission diffusée en direct et en public depuis la cour du Musée Calvet à Avignon.> A écouter , la chronique de Joëlle Gayot sur « Le Bouc » de Fassbinder, mis en scène par Guillaume Vincent.> La comédie de Reims. Présentation du Centre dramatique de Reims, de sa programmation, de ses rendez-vous avec le public, de son actualité mais aussi de son projet artistique, du collectif, de l’atelier…> Avignon 2010. Retour sur dix jours de festival > Festival d’Avignon 2010. Vous pouvez retrouver dans notre dossier spécial toute la programmation de l’antenne, les productions des Fictions, la chronique quotidienne de Joëlle Gayot et des reportages multimédia quotidiens pour suivre les coulisses de Culture, l'actualité du Festival et du « OFF » au jour le jour.