Publicité

Avignon 2015: le spectacle le plus amoureux

Par

Avez-vous déjà vu... un spectacle non linéaire qui se décline en saynètes, musique et danse, pour mieux saisir ce qu'est l'amour ? Dans la série "Le spectacle le plus", on vous propose aujourd'hui d'explorer les facettes du spectacle le plus multiforme : "Coup de foudre", de la compagnie Brouha Art.

Coup de foudre, Brouha Art
Coup de foudre, Brouha Art

Théâtre Arto, rue du Râteau (les friands de jeux littéraires auront noté l'anagramme). Petite salle assez confidentielle, qui accueille ce soir-là quelques spectateurs. Pas énormément. Qu'importe, les planches s'éclairent et la pièce commence sur les notes d'une musique chamanique jouée par deux musiciens, de part et d'autre de la scène. Voix off : des anonymes témoignent de coups de coeur qu'ils ont vécus. Au centre, une jeune femme, en train de s'apprêter. A ses côtés, deux jeunes hommes font de même, tandis que la voix off, maintenant, théorise les codes de la parade amoureuse et les lois régissant la séduction.

Pourquoi certaines personnes polarisent tous les désirs alors que d’autres se morfondent dans leur solitude ? Il s’agit bel et bien d’un marché. C’est un capitalisme amoureux. Une bourse érotique. Plus une personne est désirée plus elle est cotée.Extrait de "Coup de foudre"

Publicité

Sur scène, huit comédiens. Chacun incarne à sa manière, une part du mystère amoureux.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

On passe de saynète en saynète, de tableau en tableau. L'un des personnages est chez le psychiatre et raconte sa soirée passionnelle, mais unique, avec une femme dont il est depuis éperduement amoureux. Nous voilà ensuite propulsés dans un salon où, suite à une soirée aux chandelles, une jeune femme décourage son nouveau soupirant en partant soudain dans une irréfrénable et très savante logorrhée sur le concept d'amour. Puis dans le métro, où l'on assiste à une tentative de séduction ratée. Et puis encore, voilà que nous sommes avec l'un des personnages face à un écran d'ordinateur - matérialisé par un cadre lumineux -, soumis à la foultitude de questions qui accompagnent une inscription sur un site de rencontre... Tout cela agrémenté de moments de danse, de musique, de chant, et la convocation de l'univers virtuel, en font définitivement un spectacle en mosaïque.

C'est Laureline Collavizza, également metteur en scène et régisseuse de ce spectacle, qui a écrit ce texte, fruit d'un grand nombre de lectures sociologiques et philosophiques (notamment Tobie Nathan, Olivia Gazalé et Platon), à partir desquelles elle a orchestré une série d'improvisations.

Laureline Collavizza sur la nature multiforme de sa pièce

1 min

Pseudo : Iseult Vaucluse

Je suis une femme / un homme : une femme

Je recherche une femme / un homme : … un homme

Silhouette : svelte / sportive / équilibrée / pulpeuse / généreuse / normale : … normale

*Style : modasse / chic / street / décontracté / classique / bohème / garçonne / hippie chic / baby pouffe /skate / pin up / glam rock / à l’arrache /neo grunge / geekette / hispter / bab / teuffeuse / normcore : * biquette

Extrait de "Coup de foudre"

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Coup de foudre, Brouha Art
Coup de foudre, Brouha Art
© Radio France

Bar romantique, drague dans les transports, internet, jeu télévisé... tous les topoï contemporains de l'amour sont conviés dans "Coup de foudre". L'amour est-il plus fragmenté, torturé, complexe... aujourd'hui, qu'avant l'avènement de la vitesse et des nouvelles technologies ? Ne peut-il plus se regarder qu'à travers un kaléidoscope dans lequel on retrouverait ici où là un fragment de Platon, un autre de Shakespeare, un autre de Tobie Nathan... ? Non, pour Laureline Collavizza et le comédien Jérôme Gaillaguet, qui avouent s'être posé la question mais pour qui l'amour reste inaltéré, universel et atemporel :

Laureline Collavizza et Jérôme Gaillaguet sur l'amour aujourd'hui

1 min

Et en terme de régie plateau, comment l'espace, les décors, la lumière, sont-ils pensés pour servir au mieux toutes ces petites formes constituant la pièce ? Laureline Collavizza :

Laureline Collavizza sur la régie plateau

2 min

Le mot de la fin est pour les spectateurs, qui semblent s'y retrouver !

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

> Retrouvez toute la websérie "Avignon 2015 : le spectacle le plus..."