Publicité

Beckett : "Les mots ont le pouvoir d’illuminer la noirceur"

Par
Samuel Beckett en 1964 à New York
Samuel Beckett en 1964 à New York
© Getty - I C Rapoport

Samuel Beckett qui se décrivait comme un solitaire était également un épistolier d’exception. Sa correspondance, exutoire au chagrin et à la maladie, dresse un portrait intime de l’écrivain, tour à tour tranché, ironique et touchant. L'écriture de Samuel Beckett

Auteur de romans, de récits, d’essais, mais aussi de textes et nouvelles, également poète, Samuel Beckett reste surtout le dramaturge irlandais associé au théâtre de l’absurde. Sa pièce la plus connue, En attendant Godot, en est la plus parfaite illustration : deux vagabonds, Vladimir et Estragon, attendent un dénommé Godot dans l’espoir qu’il va les sauver. Mais celui-ci ne viendra pas…

Ce qui est certain, c'est que le temps est long, dans ces conditions, et nous pousse à le meubler d'agissements qui, comment dire, qui peuvent à première vue paraître raisonnables, mais dont nous avons l'habitude. Tu me diras que c'est pour empêcher notre raison de sombrer. C'est une affaire entendue. Mais n'erre-t-elle pas déjà dans la nuit permanente des grands fonds, voilà ce que je me demande parfois. "En attendant Godot"

Publicité

Bien que l'oeuvre de Beckett soit traversée par une pensée essentielle et récurrente, la tragédie de la naissance, elle est très éloignée de sa réputation d'oeuvre pessimiste, voire "sinistre". Lieu du paradoxe, c'est aussi une oeuvre humoristique, sarcastique qui suscite le rire même si le rire naît de la souffrance, et dont Jacques Lacan disait de lui qu'il était l'écrivain qui a sauvé l'honneur de la littérature.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Une table-ronde enregistrée en septembre 2016.

Marc Mézard, Directeur de l'Ecole normale supérieure

Marc Porée, Directeur du département Littérature et Langages

George Craig, éditeur et traducteur

Dan Gunn, éditeur.

* Le titre fait référence à une citation de Samuel Beckett.